Climat

28 août 2018 16:39; Act: 28.08.2018 17:01 Print

Réchauffement: l'EPFL se penche sur le Groenland

Après l'Antarctique, une expédition suisse fera le tour de l'île danoise pour comprendre la fonte des glaces.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Après celle autour de l'Antarctique en hiver 2016/2017, une nouvelle expédition du Swiss Polar Institute (SPI) va faire le tour du Groenland. Le départ de la GreenLAnd Circumnavigation Expedition (GLACE) est prévu en été 2019, avec comme point fort le réchauffement.

Un appel à projets a été lancé auprès de la communauté scientifique, a indiqué mardi l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un communiqué. Le but est de récolter des données sur la fonte de la calotte glaciaire qui recouvre cette île, les interactions entre celle-ci et les océans aux alentours et, plus généralement sur les effets du changement climatique dans cette partie du monde.

L'expédition se déroulera sur une soixantaine de jours entre la fin juillet et la fin septembre 2019. Soutenue comme la précédente par l'entrepreneur et philanthrope Frederik Paulsen, fondateur du SPI, elle est la deuxième du genre. Entre décembre 2016 et mars 2017, l'Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE) avait fait le tour du continent antarctique, emmenant quelque 150 scientifiques.

Avec dix projets scientifiques à bord, GLACE touche des disciplines aussi variées que la climatologie, l'océanographie, la biologie marine, la microbiologie, l'hydrologie, la chimie et bien d'autres encore. L'expédition permettra de récolter des échantillons aussi bien atmosphériques qu'océaniques et terrestres. Le périple comptabilisera près de 13'500 kilomètres.

Même bateau

C'est le même bateau que pour ACE, l'Akademik Treshnikov, navire scientifique russe, qui embarquera les participants de GLACE. Il sera toutefois adapté et doté de nouveaux équipements. Surtout, il sera accompagné sur certaines portions du parcours - dans le nord - d'un second vaisseau russe, le 50 Let Pobedy, qui est le plus grand brise-glace atomique du monde.

«Les glaces du nord du Groenland restent parmi les plus épaisses de tout l'Arctique», explique Danièle Rod, directrice exécutive du SPI, citée dans le communiqué: «Poussées par les vents du Nord, elles s'accumulent et s'empilent contre les côtes. Le Treshnikov seul ne peut pas passer dans ces zones. Le fait de prendre ce chemin difficile, au plus près du littoral, fait d'ailleurs de cette expédition une grande première».

L'annonce de cette expédition s'inscrit dans un contexte d'actualité jugée «inédite et inquiétante» puisque cet été, les glaces les plus anciennes et les plus épaisses de l'Arctique ont commencé à se rompre pour la première fois. L'Institut météorologique danois a signalé début août ce phénomène au large de la côte nord du Groenland.

Le budget total de l'expédition n'est pas communiqué. Celui pour les projets suisses à bord s'élève à un million de francs, a précisé Mme Rod à Keystone-ATS.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luca le 28.08.2018 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fonte des glaces!

    Climat: Il fait chaud, trop de CO2 dans l'air, des dirigeants mafieux sans scrupule qui dirigent le monde et qui s'en branlent de l écologie , la glace fond. Étude terminée

  • Genius le 28.08.2018 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La glace fond

    Tourisme inutile pour constater un phénomène déjà largement constaté et étudié. Quand il fait plus chaud la glace fond. Un mojito est largement suffisant pour le constater.

  • Piloux le 28.08.2018 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Études pour qui et pourquoi......

    À force de se pencher sur le climat, personne ne voit ce qui lui tombe dessus !!!

Les derniers commentaires

  • Jojobargeot le 13.09.2018 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Du pognon pour des "fakes news"

    Ne surtout pas citer le Groenland, pour les réchauffards, c'est se tirer une balle dans le pied. Voici donc les VRAIS relevés de la "soit disant" fonte du Groenland. - - Que vont-ils faire de ce million, nous faire de la propagande en lieu et place des relevés réels du DMI ? Chercherait-on à nous mentir avec notre propre pognon?

  • alberto le 28.08.2018 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    agir dans l'urgence

    il faut des mesures d'urgence....encouragement de mise au point de moteurs totalement non polluants....à ressorts..à gravité...arrêt immédiat de la fabrication de coton-tiges..de sacs jetables en plastic...tout ce qui pollue la mer et qui tue la faune marine...nb : je roule avec de l'huile de friture rectifiée...5 frs les 100 kms...et en dessous de 5 kms..je me déplace avec mon quadricycle à ressorts rechargé par le fitness...du coin...gratis...

    • Klod le 29.08.2018 07:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alberto

      Bonne chose. Mais sais tu que ton huile de friture rectifié pollue bien plus que le diesel ou l'essence ???

    • clémentine le 29.08.2018 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alberto

      Oui cest très bien, on doit tous y mettre du sien. Mais les pays du tiers monde doivent vivre aussi, le défi est énorme pour toute la planète. Le profit et le pouvoir ont toujours été plus importants que la raison. Je suis en général très optimiste mais là cela va être extrêmement difficile de tous se mettre daccord et dappliquer de vraies mesures pour toute la planète. Et il va falloir aider les pays les plus pauvres pour y arriver.... Mon seul espoir tient dans la nouvelle génération. On est à un tournant majeur de lhumanité

    • Marc.C le 29.08.2018 11:23 Report dénoncer ce commentaire

      Cherchez l'erreur

      Nos voitures polluante et autre qui ne sont plus aux normes chez nous, on les envoient dans le tiers monde

    • Gestapo le 29.08.2018 15:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Clementine

      les pays pauvres vivent depuis aussi longtemps que nous. Mais eux y polluent pas, tant qu'on y mets pas les pieds.

    • Tropdrôle le 01.09.2018 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alberto

      Pas de pneus et rien en plastique? Tu te fous de nous?

    • Nonmais le 01.09.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @clémentine

      Les pays du tiers-monde ne traitent pas les déchets et tout fini directement au fleuve et à la mer...et on nous demande encore plus d efforts et de taxes? De qui se moque-t-on ?

    • Nimportkoi le 01.09.2018 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gestapo

      Si tu veux endosser toute la culpabilité du monde c est sans moi!

  • Dann le 28.08.2018 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une mazzonade...

    Mais on a vraiment rien d'autre à faire en Suisse? La pauvreté, les retraités misérables, les chômeurs.. Non, pas important. On va dépenser le fric de l'état au Groenland... Pour des conneries écolos. L'EPFL me surprend... et pas en bien. Il y a 20 ans, on faisait de la recherche d'améliorations des énergies dans nos villes, qui ont abouti à des résultats significatifs. Cette école va finir par étudier la croissance du gazon à Bora Bora. Vive les vacances..

    • Totore1 le 28.08.2018 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dann

      Fidèle à vous-même mon cher Dann, c'est à dire monomaniaque. À bien vous lire on comprend que vous avez un amour caché pour Mme Mazzone (pas sûr de l'orthographe) et que vous êtes un horrible écolo refoulé. Mais attention, la Mazzone a une assez grande bouche pour vous mordre.

    • Dann le 29.08.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Totore1

      Exact. J'ai toujours rêvé d'être écolo et d'épouser Mme Mazzone. J'ai tout raté. Sauf peut-être mon travail intensif, ma situation financière, ma famille et mes enfants. Merci de me plaindre.

    • Totore1 le 29.08.2018 23:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dann

      Enfin le VRAI Dann, je vais pouvoir mourir en paix.

  • Luca le 28.08.2018 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fonte des glaces!

    Climat: Il fait chaud, trop de CO2 dans l'air, des dirigeants mafieux sans scrupule qui dirigent le monde et qui s'en branlent de l écologie , la glace fond. Étude terminée

    • Martin Leu le 29.08.2018 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Luca

      Énorme !

  • Hubert le 28.08.2018 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    assez d'études

    les glaces du Groenland ont déjà livré leurs secrets : recherchez sous GISP2 ice core les glaciers alpins sont tout autant intéressants

    • Jojobargeot le 13.09.2018 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      Assez de propagande des khmerts-verts

      Et encore, Jean Jouzel, climatologue et prix Nobel autoproclamé, qui à participé aux forages GISP2 et Vostock, contredit les résultats des forages, faisant fi de la méthode scientifique à des fin militantiste. Résultats qui mettent en lumière le décalage de 800 ans entre hausse de T° et taux de CO2, le CO2 SUIVANT la T° et non pas l'inverse. Un effet donc et nullement une cause. Raison de la tentative de réécriture de l'Histoire climatique par M. Mann et sa courbe en crosse de hockey, pour éliminer l'optimum Médiéval qui remonte à ......800ans. Tiens, tiens, comme par hasard.