Espace

12 avril 2019 01:44; Act: 12.04.2019 10:55 Print

«Falcon Heavy est en route vers l'espace»

Le premier vol commercial de la fusée Falcon Heavy de SpaceX est un succès. Le satellite est en orbite et les trois boosters ont été récupérés.

Sur ce sujet
Une faute?

La société spatiale SpaceX a effectué jeudi le premier lancement commercial de sa fusée lourde Falcon Heavy, plaçant en orbite un satellite saoudien et récupérant pour la première fois les trois boosters sur Terre.

«Falcon Heavy est en route vers l'espace», a lancé un commentateur de Space X lors de la retransmission du tir en direct sur internet, peu après le décollage. «La trajectoire a l'air bien.»

Falcon Heavy, qui s'est détachée de son pas de tir à Cap Canaveral (Floride) à 18H36 locales (23H36, heure suisse), a placé comme prévu le satellite Arabsat-6A --qui pèse six tonnes-- en orbite géostationnaire, à 36'000 km de la Terre. Cette opération est intervenue environ 34 minutes après le décollage. «Réussite du déploiement d'Arabsat-6A en orbite géostationnaire confirmée --fin de la première mission commerciale de Falcon Heavy», a rapidement tweeté SpaceX.

L'objectif de la société était également de récupérer les trois boosters de la fusée. Mission accomplie: deux se sont posés sur la terre ferme environ 8 minutes après le décollage et le troisième sur la barge flottant dans l'océan Atlantique baptisée «Of course I still love you» près de dix minutes après le décollage.

«Les Falcons se sont posés», a tweeté Elon Musk, patron de Space X, photos à l'appui. «Falcon» signifie «faucon» en anglais.

SpaceX a deux fusées opérationnelles: la Falcon 9, qui effectue la plupart des lancements et domine le marché américain (21 lancements en 2018), et la Falcon Heavy, qui sert à lancer des charges utiles beaucoup plus lourdes ou sur des orbites plus distantes.

En février 2018, une fusée Falcon Heavy avait réussi son premier vol lors d'un essai sans client, lors duquel elle avait envoyé une Tesla décapotable rouge dans l'espace. Le constructeur automobile appartient également à Elon Musk. Mais la récupération du lanceur sur la barge avait échoué.

C'est donc la première fois jeudi que les trois boosters ont été récupérés, et ils devraient être utilisés au moins pour partie pour la prochaine mission, a indiqué une commentatrice. SpaceX récupère en effet régulièrement le premier étage de son lanceur afin de le réutiliser pour réduire nettement les coûts de lancement.

La version lourde de l'engin spatial est constituée de l'équivalent de trois fusées Falcon 9, attachées ensemble pour tripler la poussée au décollage. Depuis la réussite du premier tir il y a un peu plus d'un an, l'armée américaine et des clients privés ont signé des contrats pour des lancements par Falcon Heavy, et la Nasa a évoqué la possibilité de lui confier des missions pour son programme de retour sur la Lune.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pedro le 12.04.2019 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Une prouesse technique déconcertante ! Bravo à SpaceX qui s'est accroché à son projet alors qu'au début, tout le monde leur riaient au nez.

  • Bimbadaboum le 12.04.2019 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Falcon retour

    C'est toujours un plaisir de voir ses booster revenir en total synchronisation. Une prouesse technique !

  • jps@jpnet.ch le 12.04.2019 07:01 Report dénoncer ce commentaire

    Fonctionnaire

    depuis 50 ans la NASA lance des fusées , à ce jour elle n'a rien récupéré. Moralité: le fonctionnaire est une personne sans ambition et avec une grande carence en motivation

Les derniers commentaires

  • Gagarine le 12.04.2019 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Trop d'avance

    Et pendant ce temps, l'Europe n'a pas terminé son Ariane 6, construite sur des dizaines de sites (absurde) et grâce aux subsides des citoyens (y compris la Suisse)... pour exploser en l'air après chaque mission (logique, c'est les citoyens qui paient). Ils feraient mieux d'arrêter là le désastre annoncé...

  • Fonctionnaire le 12.04.2019 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Ou pas

    La NASA a, entre autre, envoyé des hommes sur la lune il y a plus de 40 ans. Elle a aussi une navette qui revient sur terre à chaque voyage. Bref votre commentaire ne tient pas la route.

    • T U le 12.04.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fonctionnaire

      Alors déjà, la Nasa est financée par les USA, Space x est une société privée, c'est un premier exploit, ensuite, on parle ici des booster qui reviennent or, la "navette" de la nasa (qui ne vole plus) était aussi équipée de boosters, qu'elle lâchait dans l'espace, et ainsi celle-ci devenu trop obsolète et pas rentable ne volera plus jamais, à l'inverse de l'avenir de la Falcon Heavy. L'article est totalement justifié.

  • Senior Executive Vice President Space To le 12.04.2019 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swiss Space Tourism

    www.swiss-space-tourism.ch Lancement Officiel et Mondial AUJOURD'HUI

  • John Dima le 12.04.2019 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est autre

    chose que cette daube d Ariane française qui pete une fois sur 2. Bravo les USA.

    • TC le 12.04.2019 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Dima

      Autant je n aime pas les français et surtout leur arrogance, autant il faut admettre que ce que vous dites est totalement faux. Leur fusée est très fiable comparée aux autres.

  • jean val le 12.04.2019 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    penché?

    torp bien!!! .. mais ya pas le booster du fond qui penche dangereusement??