Ukraine

08 avril 2016 10:54; Act: 09.04.2016 08:13 Print

Trente ans après, Tchernobyl regorge de vie

par Pascal Schmuck - Le monde se prépare à commémorer, le 26 avril, les trente ans de cette catastrophe nucléaire. Découvrez les images étonnantes d'une vie animale foisonnante.

Voir le diaporama en grand »
Un Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) a pris possession d'une école dans le village abandonné de Tulgovichi (Bélarus) situé dans la zone d'exclusion de 30 kilomètres autour de la centrale de Tchernobyl. Peu lui importe l'avertissement sur la radioactivité placardé sur la porte. Un Pygargue à queue blanche se pose près d'une carcasse de loup dans le village abandonné de Dronki (Bélarus), avec en arrière-fonds l'avertissement sur la radioactivité. Un loup regarde l'objectif dans le village abandonné d'Orevichi (Bélarus). Une meute de loups s'aventure dans le village abandonné d'Orevichi (Bélarus). Les loups de sont pas rares en Russie et dans les ex-républiques soviétiques, aussi la région de Tchernobyl est devenu un havre pour nombre d'entre eux. Des chasseurs tirent deux loups abattus près du village de Khrapkov (Bélarus). De plus grands mammifères, comme ici des bisons, ont profité de l'absence de toute présence humaine. Des bisons se sont également implantés dans ces grands espaces désormais vierge de toute présence humaine, ici près du village abandonné de Dronki (Bélarus). Un monument commémoratif de la Seconde Guerre mondiale trône près du village abandonné de Babchin (Bélarus). Une pie traverse le grillage de fer barbelé mis en place pour marquer la limite de la zone interdite de 30 kilomètres autour de la centrale de Tchernobyl. Les autorités ont truffé la zone interdite de signaux indiquant que le rayon de 30 kilomètres autour de la centrale de Tchernobyl est toujours radioactif. Un élan traverse une route près du village abandonné de Babchin (Bélarus). Des élans ont pris possession des forêts entourant le village abandonné de Dronki (Bélarus). Les habitations du village de Pogonnoe (Bélarus) tombent en ruine après leur abandon. Si le sort de la ville de Pripiat est connu du monde, de nombreux villages ont également été évacués en catastrophe, comme celui de Dronki (Bélarus). Une chouette hulotte (Strix aluco) prend son envol depuis les restes d'une cheminée dans le village abandonné de Kazhushki (Bélarus). Un loup traverse une route dans la forêt avoisinant le village abandonné de Dronki (Bélarus). Une cigogne noire cercle au-dessus du village abandonné de Dronki (Bélarus). Un aigle royal (Aquila chrysaetos) s'approche des restes d'un élan près du village abandonné de Babchin (Bélarus). Une loutre nage dans une rivière proche du village abandonné de Pogonnoe (Bélarus). Un pivert a trouvé où se loger à proximité du village abandonné de Babchin (Bélarus). Un renard recherche de la nourriture à proximité du village abandonné de Babchin (Belarus). Un Bruant jaune (Emberiza citrinella) se repose dans le village abandonné d'Orevichi (Bélarus).

Sur ce sujet
Une faute?

Tchernobyl est toujours interdite aux hommes dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale. Et près de 30 ans après l'explosion du réacteur numéro quatre, la région est devenu un havre pour les espèces animales, en dépit de la radioactivité toujours présente.

Vasily Fedosenko, photographe chez Reuters, est retourné dans la zone interdite pour voir comment se développait la vie animale. Il y a découvert une vie foisonnante, avec des meutes de loups, des cerfs ou des aigles.

Et le 26 avril 1986...

Plus de 250'000 personnes de Biélorussie, de Russie et d'Ukraine avaient été évacuées de la région en catastrophe le 27 avril 1986 dans l'après-midi, au lendemain de l'explosion que les autorités soviétiques de l'époque avaient gardée secrète.

Même le Premier secrétaire du Parti, Mikhaïl Gorbatchev, ne l'apprend que le 27 avril. Il reconnaîtra l'ampleur de la catastrophe que lors d'un discours télévisé le 14 mai. Le nombre total de victimes est encore inconnu.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ydnas le 08.04.2016 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme d'hab

    Quand l'homme n'est pas là, c'est tellement mieux

  • Camille le 08.04.2016 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beau mais triste

    Belles photos qui montrent que la nature reprend vite le dessus quand on la laisse faire. Malheureusement toute ces bêtes sont contaminées par les radiations a différents degrés par la bêtise humaine.

  • Marc le 08.04.2016 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Life

    C'est malheureux de devoir causer une catastrophe pour pouvoir laisser vivre les animaux en paix...

Les derniers commentaires

  • PatRice Schafer le 26.04.2016 20:40 Report dénoncer ce commentaire

    La bonne voie ...

    Suite aux catastrophes engendrées par lêtre humain, la nature reprend ses droits sans lhomme à Tchernobyl. Alors, nous sommes sur le bon chemin, continuons comme ça !

  • Steve le 09.04.2016 06:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pas seulement la faune!

    la flore également. je me souviens d'une émission sur arte qui parlait de Tchernobyl de nos jours, et il y avait un champ de blés sauvage. et bien mis à part une très faible radiation relevé par les scientifiques, ce blé était selon eux, tout à fait comestible!

  • Larousse le 09.04.2016 02:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Correction

    Il y a une erreur d'orthographe à la 5 ème image du diaporama ;)

  • droudrou1393 le 08.04.2016 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui est la bête au final?

    le loup a profité pour faire un petit selfie:-) bref faut avouer que la bêtise humaine est grave....

    • FcSion4Ever le 09.04.2016 00:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @droudrou1393

      Probablement un appareil qui se déclenche automatiquement au passage d'un animal. Des appareils que l'on trouve maintenant partout en Suisse. Pas difficile.

  • Marc G. le 08.04.2016 20:31 Report dénoncer ce commentaire

    Radio Action !

    Et on constate que les animaux sont en excellente santé, et cela en dépit des hurlements à la mort des hordes d'écolos fanatisés.

    • val le 08.04.2016 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc G.

      wouaw ! trop fort ! tu peux faire un diagnostic sur simple photo... tu pourrais faire fortune comme médecin aussi