Autriche

10 octobre 2013 17:30; Act: 10.10.2013 18:05 Print

«Ötzi» a peut-être des descendants en Suisse

Des scientifiques ont établi qu'une vingtaine de Tyroliens sont apparentés à la momie de 5000 ans découverte en 1991 sur un glacier. Cette dernière pourrait avoir des parents éloignés en Engadine (GR).

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Ötzi» faisait partie de l'haplogroupe G, plutôt rare en Europe mais que l'on trouve aujourd'hui principalement au Proche-Orient, a indiqué Walther Parson, de l'Institut de médecine légale d'Innsbruck (A). Dans le cadre de ses recherches, son équipe a pu identifier 19 Tyroliens appartenant au même sous-groupe G-L91 qu'Ötzi. Il a également été établi que leur plus jeune ancêtre commun a vécu il y a 10'000 à 12'000 ans. Ötzi est probablement venu du Proche-Orient, selon les scientifiques, dont le but était précisément de mieux comprendre la colonisation du Tyrol. C'est par pur hasard qu'ils ont fait le rapprochement avec la célèbre momie.

Au total, 3700 analyses génétiques d'hommes ayant fait don de leur sang au Tyrol ont été effectuées avec pour objectif de détecter certaines similitudes sur leur chromosome Y. Les 19 «parents» d'Ötzi n'ont pas été informés personnellement de ces résultats, a précisé M. Parson.

Selon les chercheurs, il se pourrait que l'haplogroupe G soit également surreprésenté en Engadine et dans le Val Venosta, à l'ouest du Tyrol du Sud (I). M. Parson entend poursuivre ses recherches dans ce sens avec des partenaires suisses et italiens.

(ats)