Football

23 mars 2018 22:28; Act: 23.03.2018 22:39 Print

«Contre le Panama, nous jouerons en 5-5-5...»

Victorieuse de la Grèce vendredi soir, la Nati de Petkovic a su se faire violence. Analyse du coach helvétique.

storybild

La charnière centrale composée de Schär et Akanji a été l'une des satisfactions de Vladimir Petkovic. (Photo: Keystone)

Une faute?

Vladimir Petkovic s'est dit satisfait de la capacité de ses joueurs à «sortir de leur zone de confort» après la victoire 1-0 de la Suisse contre la Grèce en amical.

«Nous avons tenté de nouvelles choses, et les joueurs ont pu en faire l'expérience sur le terrain en configuration de match», a lâché le sélectionneur helvétique. Ce changement de système doit être vu comme un exercice en conditions réelles dont le but est de travailler d'autres dispositifs dans la perspective de la Coupe du monde.

«Il est important que l'équipe puisse être flexible et soit capable de s'adapter aux circonstances, explique Petkovic. Il est difficile, faute de temps, d'exercer cela en sélection alors je crois que le moment était bien choisi, puisque tout va bien pour nous actuellement. Quand, en plus, le résultat suit, c'est bon pour la tête.»

Mais le sélectionneur est bien conscient qu'il reste énormément de travail avant d'arriver à maîtriser les autres tactiques aussi bien que le traditionnel 4-2-3-1, ce qui fut loin d'être le cas vendredi à Athènes. «Nous avons manqué de décision, nous avons commis des erreurs, nous avons trop cherché la profondeur», reconnaît le Mister.

«C'est toujours difficile de trouver ses coéquipiers quand on évolue dans un nouveau système, plaide Breel Embolo. Encore plus quand certains ne jouent pas beaucoup en club. Nous avons besoin de temps.»

Un temps qui manque néanmoins en équipe nationale et qu'il s'agit donc d'exploiter au maximum à chaque occasion. Vladimir Petkovic n'en perdra pas une miette d'ici à mardi soir. La Suisse s'entraînera encore samedi matin à Athènes avant de rejoindre Lucerne, où elle affrontera le Panama. Avec, peut-être, d'autres surprises signées «Vlado». «Oui, mardi, nous jouerons en 5-5-5...», a plaisanté le Mister en guise de conclusion.

(nxp/ats)