Accident en Norvège

29 juillet 2014 14:15; Act: 29.07.2014 20:24 Print

«Il est mort alors que je lui tenais la main»

Un autocar immatriculé en Suisse est sorti de route en Norvège et a percuté une paroi rocheuse, faisant plusieurs blessés et au moins trois morts.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'accident est survenu mardi, aux alentours de midi, à six kilomètres au nord de la municipalité de Namsskogan dans le comté de Nord-Trøndelag, rapporte le site norvégien nrk.no. Le véhicule était sur le retour vers la Suisse, a indiqué à l'ats l'entreprise Eurobus.

Pour une raison encore inconnue, le car à bord duquel se trouvaient 16 passagers outre le chauffeur a quitté la route alors qu'il se trouvait dans le comté du Nord-Troendelag, entre Mo i Rana et Trondheim, et a fini sa course dans un fossé. Le bus achevait un tour de 14 jours sur le thème du Cap Nord - Iles Lofoten et rentrait en Suisse, a précisé une porte-parole d'Eurobus, entreprise basée à Windisch (AG).

«A ce stade, il y a trois morts et plusieurs blessés», a déclaré à l'AFP un porte-parole des services hospitaliers de Namsos, Svein Karlsen, selon qui il s'agirait de personnes retraitées. L'une d'elles, dans un état grave, a été envoyée à l'hôpital universitaire de Trondheim.

Le chauffeur blessé

Les treize passagers restants, «dont huit ont été héliportés et cinq autres sont arrivés par la route», sont soignés à l'hôpital de la ville de Namsos, a précisé M. Karlsen. Eurobus a confirmé le bilan de trois victimes et a ajouté que le chauffeur figurait parmi les blessés, précisant que trois personnes étaient grièvement touchées.

La Rega a indiqué de son côté dans un communiqué qu'un de ses avions-ambulances s'est envolé à 19h00 de Zurich et devait atterrir en fin de soirée à Trondheim.

Tous les passagers sont originaires de Suisse, selon des médias locaux citant des responsables de la police. De son côté, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) devait clarifier le nombre de Suisses parmi les victimes. Eurobus a précisé de son côté que tous les passagers sont domiciliés en Suisse et a exprimé sa compassion pour les victimes dans un communiqué.

Le président de la Confédération Didier Burkhalter a également fait part aux personnes concernées et à leurs proches sa «profonde compassion», a dit le DFAE dans un communiqué.

Le chef du centre consulaire régional suisse à Stockholm devait se rendre sur le lieu de l'accident et la représentation suisse est en contact avec les autorités norvégiennes.

Critique récente sur l'état de la route

Un homme est décédé coincé sous le car, a rapporté au journal local «Adresseavisen» un chauffeur routier, Johannes Rekonius, arrivé rapidement sur le lieu de l'accident. «Il est mort alors que je lui tenais la main», a-t-il témoigné.

D'autres personnes ont elles dit avoir vu le car tanguer avant sa sortie de route sur un tronçon où la qualité de la chaussée a fait l'objet de critiques.


(leo/ats/afp)