Ueli Maurer au Conseil fédéral

10 décembre 2008 14:29; Act: 10.12.2008 16:46 Print

«Il nous faut la meilleure armée du monde»

Ueli Maurer veut faire entendre la voix de l'UDC au Conseil fédéral tout en respectant la collégialité. Il se voit comme le conseiller fédéral «des petites gens». Le Zurichois souhaite aussi que l'armée suisse devienne la meilleure du monde.

Voir le diaporama en grand »
8h05: La présidente du National Chiara Simoneschi rend hommage à Samuel Schmid et retrace son parcours. En italien, elle souligne sa ténacité, son sens du contact avec la population et la réussite de l'EURO 08. 8h15: Standing ovation du parlement pour Samuel Schmid. Le conseiller fédéral est au bord des larmes. 8h17: Samuel Schmid prend la parole. Très ému, il remercie le parlement, sa femme, ses enfants et la population suisse. Ueli Maurer semble tendu. Hansjörg Walter, patron de l'Union suisse des paysans, fait partie des candidats papables. Les Verts présentent leur propre candidat, le Vaudois Luc Recordon. Ursula Wyss, cheffe du groupe socialiste prend la parole rappelle que Ueli Maurer n'est pas éligible pour le PS. Pour Thérèse Frösch, cheffe du groupe Verts, le bilan d'Ueli Maurer à la tête de l'UDC est maigre. Gabi Huber, cheffe du groupe radical, souligne que les radicaux respectent la concordance en soutenant Ueli Maurer. Hansjörg Walter a retiré sa candidature. Le patron des paysans suisses a déclaré qu'il refuserait son élection, le cas échéant. 9h: Le vote du 1er tour est en cours. Le PS décide de soutenir Hansjörg Walter malgré tout. 9h11: Résultats au 1er tour: Hansjörg Walter (UDC/TG): 109 voix - Ueli Maurer (UDC/ZH): 67 - Christoph Blocher (UDC/ZH): 54 Le candidat Vert Luc Recordon n'obtient aucune voix et retire sa candidature. Un 2e tour est nécessaire. 9h19: Le chef du groupe UDC, Caspaar Baader, annonce le retrait de la candidature de Christoph Blocher. 9h22: Le 2e tour commence. Hansjörg Walter arrive en tête du 2e tour avec 121 voix. Il manque l'élection pour une voix. Ueli Maurer récole 119 voix. 9h42:Début du 3ème tour. Une chose est certaine: il y aura un UDC au gouvernement. 10h: La présidente du National Chiara Simoneschi annonce les résultats du 3e tour. Le plan de l'UDC a fonctionné. Ueli Maurer est élu avec seulement 122 voix, le minimum requis. Le Zurichois monte à la tribune pour remercier le parlement pour sa confiance. Il s'exprime en premier en français et parle en faveur de la concordance. Il a poursuivi en se félicitant que l'UDC soit à nouveau représenté au gouvernement. 10h08: Ueli Maurer prête serment devant l'assemblée fédérale. Le nouveau Conseil fédéral avec l'entrée d'Ueli Maurer. Hans-Rudolf Merz sera le prochain président de la confédération. En début d'après-midi, Ueli Maurer a tenu sa première conférence de presse en tant que conseiller fédéral. Il a montré un visage détendu devant les médias. Avec son nouveau statut, Ueli Maurer devra désormais composer avec les demandes des journalistes.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne me renierai pas», a souligné d'emblée le conseiller fédéral fraîchement élu mercredi devant la presse. Mais pas question non plus de remettre en cause la fonctionement du gouvernement.

«Je suis contre l'extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et à la Bulgarie, je l'ai toujours dit; mais maintenant, je dois défendre la position du Conseil fédéral», a-t-il indiqué s'exprimant tout du long en allemand et devant se faire traduire certaines questions posées en français.

Cause du parti

Ueli Maurer ne s'attendait pas à être élu, a-t-il répété. Mais plus que ses intérêts personnels, l'ancien président de l'UDC suisse a tenu à mettre en avant la cause de son parti. L'UDC pourra à nouveau faire entendre sa voix au gouvernement et ses électeurs s'identifier avec ce collège.

Le Zurichois a affirmé qu'il ne dicterait pas sa conduite à son parti pas plus que ce dernier ne le fera avec lui. Les contacts seront étroits mais les rôles seront distincts. Le nouveau ministre de la défense ne compte ainsi pas empêcher l'UDC de lancer un éventuel référendum contre une révision de la loi sur l'armée autorisant les cours de répétition à l'étranger.

Meilleure armée du monde

A la tête du Département fédéral de la défense, Ueli Maurer s'est fixé un but ambitieux: «faire de l'armée suisse la meilleure du monde». Si un militaire sait pourquoi il fait du service, il est davantage motivé. Il faut que le citoyen-soldat se dise que d'aller à l'armée est quelque chose de bien.

Première mesure, faire en sorte que l'armée soit prête à intervenir rapidement. Une analyse des risques est nécessaire. Mais il s'agit aussi de donner une mission à l'armée, à savoir la défense du pays. Le nouveau conseiller fédéral n'exclu pas une hausse des crédits militaires.

Quant à un report de l'achat de nouveaux avions de combat pour remplacer la flotte de Tigers, Ueli Maurer analysera la question lorsqu'il aura pris possession de son bureau.

Défi à relever

Le Zurichois est conscient que son élection de justesse ne lui facilitera pas la tâche. «Je suis prêt aux critiques et à vivre avec la forte opposition» à sa candidature. «C'est un défi».

Quant à ses relations avec Eveline Widmer-Schlumpf, «la collaboration me paraît possible, même si nous ne sommes pas des amis». Ueli Maurer est en «froid» avec Samuel Schmid, mais le passage de témoin au département de la défense devrait se faire sans problèmes, d'après lui.

ATS/SDA

Les réactions en images: (vidéos: Didier Bender, 20minutes online)

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Christian Levrat, président du PS: «La principale satisfaction pour nous, c'est la disparition politique de Christoph Blocher».


Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Christophe Darbellay, président du PDC: «Il faudra que Ueli Maurer tiennent ses promesses».

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Hans-Rudolf Merz, futur président de la Confédération: «Je suis sûr que Ueli Maurer va respecter la concordance».

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Guy Parmelin, conseiller national UDC/VD: «Ueli Maurer est quelqu'un qui fait la synthèse de tous les courants du parti».b>

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Josef Zisyadis, conseiller national POP/VD: «Ce gouvernement est de droite et d'extrême-droite»

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Luc Recordon, conseiller national Vert/VD: «Le résultat très serré montre que Ueli Maurer sera très à l'étroit dans son nouveau rôle».

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Ueli Maurer sous haute sécurité


Les réactions dans la rue à Lausanne:

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Les commentaires les plus populaires

  • Etienne le 10.12.2008 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Montecristo

    Allez les suisses qui aiment leur patrie ! 35 %des voix en 2011, et 3 Conseillers Fédéraux! Il faut défendre notre pays contre ceux qui veulent le brader et attisent la haine de tout ce qui est helvétique!

  • sens333 le 11.12.2008 01:02 Report dénoncer ce commentaire

    Blocher-Ueli

    Blocher est le candidat que nous avons élu, nous, suisse à plus de 30%, j'ai voté pour lui et ces petit prétentieux bourgeois du conseil federal, que nous élisons, nous fons la morale!!!!!..... OK for Ueli, mais c'est Blocher que nous avons plébiscité... Juste que Ueli sera encore plus dure, j'espèr

  • André le 10.12.2008 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    Meilleure armée???

    Hé ben on est pas sorti de la mouise avec celui-là!!!!!! C'est bien de ça que le peuple à besoin en ce moment! Il a vraiment tout compris.....

Les derniers commentaires

  • Pat le 11.12.2008 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Surveillance!!!!!!!!

    M.Maurer est conseiller fédéral au même titre qu'un autre;il n'a pas à être surveiller plus qu'un autre.Mme Calmy-Rey souhaite l'entrée de la Suisse dans le conseil de sécurité de l'ONU:c'est à surveiller afin que ça ne se produise pas!Pas M.Maurer qui a la confiance de 30% de la population suisse

  • :.) le 11.12.2008 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie directe !

    Aucun système politique au monde est comparable à la stabilité que le notre à produit pour notre pays ! Maurer, blocher ou un autre, le fait est qu'il est élu, que ça marche et que personne ne doit contester le bon fonctionnement de notre démocratie ou ils peuvent aller en France, merci

  • ghost le 11.12.2008 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    légitime "mais surveillé" par la presse

    la "presse" jouerait-elle au KGB ? Et les autres conseillers fédéraux ? Selon la "presse", sont-il plus légitimes et moins surveillés?

  • bobo68 le 11.12.2008 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle importance

    Franchement, est-ce vraiment important que les français considèrent Monsieur Maurer et l'UDC comme de l'extrême droite? Je suis fier et heureux qu'on est ce genre de personne au CF!

  • genevois le 11.12.2008 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    ben bravo

    j avais dit avant de crier victoire a la demission de schmidt il faudrai attendre ce qui va venir. Maintenant vous etes heureux ? de tout facon UDC, PDC, PS, Vert ils se valent tous y en a pas un pour ratrapper l autre.