Bâle parmi les cibles possibles

21 avril 2019 07:05; Act: 21.04.2019 07:05 Print

«L'EI n'a aucune raison d'attaquer la Suisse»

Le groupe jihadiste aurait planifié une attaque contre un dépôt de combustible rhénan en début d'année, selon divers médias. Une action qui aurait visé la France et l’Allemagne, explique un expert.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des réservoirs de pétrole se situant dans un port sur le Rhin étaient au coeur d'un projet d'attentat de l'organisation Etat islamique (EI) au mois de janvier dernier, selon des documents secrets qui émanent de forces dirigeantes de l'EI que le «Sunday Times» a pu analyser. L'attaque était censée déclencher une «catastrophe économique». Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, les plans de l'EI n'étaient pas dirigés contre la Suisse, selon Jacques Baud, expert en terrorisme, qui a répondu aux question de nos confrères de «20 Minuten».

M. Baud, des données saisies sur des combattants syriens ont montré que l'EI voulait attaquer des réservoirs de combustible au bord du Rhin dans le port de Bâle....
Halte. Tout d'abord, il faut dire que d'après les informations dont je dispose, il ne s'agit pas de plans d'attaque, mais un catalogue de cibles. En d'autres termes, une vue d'ensemble des destinations possibles. Aucune mesure préparatoire concrète n'a été prise. Il serait trompeur et exagéré d'affirmer le contraire.

Mais pourquoi la Suisse est-elle ciblée par l'EI?
Ce n'est tout simplement pas le cas. Je suis d'avis que le groupe Etat islamique n'a aucune raison de mener des attaques contre la Suisse. Par le passé, l'EI s'est constamment dirigé contre des pays qui étaient militairement impliqués en Syrie ou en Irak. Par exemple les États-Unis, la France, l'Angleterre, l'Allemagne ou la Suède. Il n'y a aucune raison de supposer que le groupe jihadiste ait changé son orientation idéologique.

Si l'Ei voulait vraiment attaquer la Suisse, l'accent serait mis sur la population et pas nécessairement sur les réservoirs de pétrole dans la zone frontalière. L'idée aurait probablement été de vouloir frapper la France et l'Allemagne et il y aurait eu des conséquences pour la Suisse. Mais nous n'étions pas la cible.

Ça veut dire qu'on peut baisser la garde, il ne nous arrivera rien de toute façon?
Non, la Suisse n'est pas à l'abri du terrorisme, les infrastructures critiques et la population doivent être protégées. Mais tant que la Suisse ne sera pas impliquée dans la coalition contre l'EI, elle ne sera pas considérée comme un ennemi. Et donc pas une cible.

Bien entendu, il n'est pas exclu que des attaques contre des «cibles ennemies» - par exemple contre les ambassades française ou belge - soient menées sur le sol suisse. Mais même cela est peu probable: l'EI pourrait tout aussi bien attaquer ces ambassades en Jordanie, en Turquie ou en Arabie saoudite. Mais ce n'est pas le cas.

Mais la Suisse n'appartient-elle pas à l'Occident, que l'EI veut détruire?
Non. L'EI n'a jamais dit cela: ce ne sont que des déclarations de politiciens et de soi-disant experts (surtout en France et en Belgique). L'EI a déjà combattu 70 pays en Irak et en Syrie - pourquoi ouvrir un nouveau front?

Son objectif est de dissuader l'Occident de s'engager militairement, politiquement, religieusement et sur le plan humanitaire dans le monde islamique. Même si l'EI n'a pas réussi, cette idée reste très forte auprès des autres groupes jihadistes.

(dk/mst)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jo le 21.04.2019 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Naïf

    Et la marmotte embale le chocolat dans le papier alu! Il vient d'où cet expert? Du rayon farces et attrapes de la migros?

  • Tiger1444 le 21.04.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une raison

    Depuis quand il leur faut une raison pour attaquer ?...

  • quinette le 21.04.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vigilance....!

    quelle naïveté de prétendre que la Suisse est à l'abri d'une attaque de l'EI ....il suffit qu,'un seul de ces tarés decide à titre gratuit de se faire péter dans un endroit peuplé et nous aurons les mêmes problèmes que les pays voisins.....

Les derniers commentaires

  • SebBuisson le 27.04.2019 23:48 Report dénoncer ce commentaire

    Bêtise humaine

    De plus je crois que le drapeau islamiste a déjà flotté dans un clip au sommet d'une montagne helvétique

  • Toulemon Dilleybo Hyleygenti le 24.04.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On leur offre la corde qui nous pendra.

    Tout comme l'EI n'a aucune raison de faire sauter des églises et hotels de luxe au Sri Lanka,,mais ils l'ont fait: 358 morts avec nos outils. Il est temps d'exclure totalement du système sans l'accès à nos moyens civilisés tout groupuscule qui refuse nos valeurs communautaires exprimées selon la déclaration universelle des droits de l'homme car la suppression de l'esclavage, la punition des génocides, le respect d'opinion, du choix religieux sont des avancées de l'humain. Ceux qui utilisent nos propres moyens pour nous détruire mérite le bannissement total avec zéro tolérance.

  • Dura Lex Sed Lex le 23.04.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    L'expert du dimanche...

    Pour l'expert à deux balles , les attentats au Sri - Lanka où un couple de Suisses à péri à été revendiqué par l'EI...

  • cet expert le 22.04.2019 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ignorant

    et le srilanka? aussi dans la coalition contre l irak?

  • Obama69 le 22.04.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Guerre

    On s'approche d une troisième guerre mondiale. Ca serai bien triste pour l humanité.