Tessin

06 novembre 2014 10:21; Act: 06.11.2014 15:09 Print

«La villa avait disparu: une situation apocalyptique»

Une habitation située dans une zone forestière a été emportée par un glissement de terrain, mercredi, près de Lugano (TI). Les corps d'une mère et de sa fille ont été retrouvés dans les décombres.

Voir le diaporama en grand »
16.11 Dimanche matin, la police tessinoise a communiqué qu'un éboulement a heurté peu avant 02h30 un petit immeuble à Davesco-Soragno. Les corps de femmes ont été retrouvé dans les décombres. La route cantonale menant à Davesco a été fermée, selon la police. 15.11 Les passerelles installées dans les rues de Locarno seront encore utiles quelques jours: la pluie a recommencé à arroser le Tessin, déjà détrempé. 13.11 Près de 600 Tessinois sont concernés par des inondations provoquées par les exceptionnelles chutes de pluie qui se sont abattues au sud des Alpes. 12.11 De nouvelles fortes précipitations ont bloqué des routes proches des rives à Locarno. La protection civile a installé des passerelles dans la ville. 11.11 A Lugano, le lac a débordé. 11.11 Lugano sous l'eau. 10.11 Le Tessin est à nouveau sous l'eau, quelques jours seulement après les intempéries qui avaient fait deux morts lors d'un glissement de terrain. Les intempéries annoncées jusqu'à jeudi midi sont cependant sans commune mesure avec les valeurs enregistrées la semaine passée. Les bords du lac Majeur présentent un risque de débordement. 06.11 Une mère et sa fille ont perdu la vie, mercredi soir, lorsque leur habitation a été emportée par un glissement de terrain près de Lugano (TI). Les corps d'une mère est de sa fille ont été retrouvés dans les décombres. Ces dernières heures, de fortes précipitations sont tombées dans la région, provoquant de nombreuses difficultés.

Une faute?

L'éboulement, qui a emporté mercredi en fin de journée une maison dans une zone forestière à Bombinasco, dans la région de Lugano, a fait deux morts, a indiqué jeudi la police. Les corps d'une femme de 31 ans et de sa fille de trois ans ont été retrouvés dans les décombres, vers 4h30 jeudi matin.

Les pompiers de Lugano et Novaggio ainsi que des secouristes et des chiens policiers ont travaillé toute la nuit sur le lieu de la catastrophe. Ils ont eu besoin d'une pelle mécanique ainsi que d'une caméra thermique pour retrouver les corps des deux victimes, qui se trouvaient seules dans la maison.

Les secouristes n'ont pu que constater le décès de la jeune femme et de l'enfant, survenu par asphyxie. Une autopsie sera vraisemblablement demandée par le procureur, qui a ouvert une enquête.

«Personne ne s'attendait à une chose pareille»

Environ mille mètres cubes de bois de châtaignier ont été arrachés du flanc de la colline. La maison a été complètement dévastée par la puissance de l'éboulement. «L'habitation était une petite villa isolée. Elle avait complètement disparu du paysage. Une situation apocalyptique», a raconté Paolo Romani, commandant des pompiers de Novaggio, à «20minuti».

Paolo Canin, syndic de Curio, est sous le choc: «Personne ne s'attendait à une chose pareille. J'ai parlé avec des anciens du village, qui m'ont confirmé le caractère exceptionnel de cet événement», a-t-il déclaré.

Cellule de soutien psychologique

La zone n'était pas considérée comme étant à risque, a indiqué jeudi matin le conseiller d'Etat tessinois Claudio Zali, directeur du département du territoire, au micro de la Radio de la Suisse italienne (RSI).

La maman de 31 ans, cuisinière dans une école de Novaggio, était bien connue dans la région. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour la famille et les camarades de l'école enfantine fréquentée par la fillette de trois ans.

Informé du drame, le président de la Confédération, Didier Burkhalter a présenté dans un message ses condoléances à la famille et aux proches des victimes. Il remercie les équipes de sauveteurs qui se sont engagés toute la nuit et qui ont travaillé dans des conditions difficiles pour tenter de secourir les personnes ensevelies.

Le Lac Majeur déborde

Au Tessin, la pluie n'a cessé de tomber par endroits de lundi soir à mercredi soir. Plusieurs stations météo ont enregistré entre 150 et 180 l/m2 sur le Sottoceneri (sud du canton), sur la Riviera (centre) et en Léventine (nord) et jusqu'à 300 à 340 l/m2 localement dans le Locarnese, les Centovalli et le Val Onsernone. Selon MétéoSuisse, une amélioration est prévue dès jeudi après-midi.

Des inondations et des glissements de terrain étaient craints, plutôt au nord du canton où la ligne ferroviaire Cadenazzo - Luino n'est préventivement ouverte que de façon restreinte au trafic. Les routes entre Astano et Banco ainsi qu'entre Pregassona et Davesco-Soragno sont aussi fermées à cause d'éboulements. En outre, un mur s'est écroulé à Massagno, dans la banlieue de Lugano.

Le Lac Majeur a débordé en plusieurs endroits jeudi matin entre Minusio-Locarno et Ascona, impliquant la fermeture de routes riveraines. Le Lac de Lugano risque lui aussi de déborder.

(20 minutes/ats)