Suisse

29 avril 2018 21:39; Act: 29.04.2018 21:39 Print

«Le droit du travail est en décalage avec la société»

par Pauline Rumpf - Burn-out, allaitement, droit à la déconnexion: les idées se multiplient pour adapter la législation du travail aux mutations de la société.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«La protection des travailleurs est en décalage total avec la réa­lité du travail, rage le socialiste valaisan Mathias Reynard. En même temps, combien de salariés ou d'ouvriers siègent à Berne?» Le conseiller national, également prof, a récemment déposé une initiative parlementaire visant à reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle, notamment afin d'améliorer la prévention: «On en parle peu, car la thématique est nouvelle et complexe. On répond toujours que c'est multifactoriel. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas agir. Le travail doit être un lieu d'épanouissement, et pas un lieu de souffrance.»

Meilleure application des règles existantes

Dans le canton de Vaud, les socialistes ont aussi mis le paquet concernant la santé au travail, à travers quatre textes. Ils visent notamment l'allaitement ou le droit à la déconnexion. «La société a profondément évolué, mais le cadre de travail n'a pas suivi», rappelle Mathias Reynard. Ces interventions demandent surtout des contrôles en vue d'une meilleure application des règles existantes, et une proactivité au niveau de la prévention et de l'information.

«Bonnes pratiques»

Pour l'allaitement au travail par exemple, la députée Carine Carvalho rappelle que les lois existent mais sont méconnues des patrons. Elle demande donc non seulement des mesures de contrôle, mais aussi la définition de «bonnes pratiques» à diffuser auprès des employeurs.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dris le 29.04.2018 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde du travail tue !

    Le monde du travail est devenu un enfer sans un poile dhumanité. Dans la plus part des cas ont appuie sur la tête des collaborateurs ont les soumets a des stress quotidiens du management archaïque et qui coûte une fortune à notre système ! De toute manière ils trouvent toujours un nouveau qui reprendra le poste est le cadre adoptera à nouveau les mêmes schémas....pression / pression / pression / fais plus et ferme la / fais plus et ferme la/ tes pas content.....et bein va voir ailleurs...les autres cadres ont appris la même chose...

  • Aobsil le 29.04.2018 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    décalage

    Dans une société où l'argent prime : les rapport humain disparait .

  • Hans Von le 29.04.2018 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Brimades

    Haha laissez moi rire, quand on voit la tronche des gens au travail, les brimades, le harcèlement....pas prêt de changer en Suisse, ni ailleurs..

Les derniers commentaires

  • Richard Engel le 30.04.2018 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la droite coupable.

    C'est clair qu'avec la majorité de droite au pouvoir ça ne va pas améliorer les choses, et ce n'est pas près de changer, continuez petit peuple à soutenir ceux qui vous assassine à longueur d'annee.

    • Socialistes hypocrites le 01.05.2018 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Richard Engel

      Combien de parlementaires socialistes salariés du privé svp? Et je parle de salariés réels pas des professions libérales de genre avocat ou architecte. Alors???

  • Jvou Zémmpa le 30.04.2018 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bon moyen, simple et gratuit

    ...d'aider et de protéger du burn-out une catégorie d'employés qui n'a généralement pas les plus gros salaires, est de se montrer correct, voire même aimable. Car quand je voit comment certains se comportent envers les caissières, serveurs, employés de guichet... Mention particulière pour les personnes âgées, les TouFouLkan et DeMonTanSétaiMieu, ainsi qu'aux femmes à la beauté fanée qui se retrouvent devant une demoiselle jeune et jolie (Non, ce n'est pas politiquement correct d'écrire ça, je sais). Entre brailler Mort aux patrons sur les forums et adresser des remerciements à un employé, je laisse deviner à ceux qui ont encore des neurones ce qui est le plus utile.

    • Gabriel le 30.04.2018 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jvou Zémmpa

      Bravo.

    • Mimi Laballe le 30.04.2018 18:33 Report dénoncer ce commentaire

      Et ça a fait mai 68

      Oh mais enfin un commentaire sensé et intelligent. Je suis vendeuse et c'est chaque jour que j'ai des anecdotes à raconter à mon entourage. Encore ce matin, alors que je présentais des accessoires à une cliente (jeune), une dame âgée se pose entre nous, pas un bonjour, rien et elle me dit "faut me servir maintenant". Je lui réponds poliment "bonjour madame, avec plaisir, je suis à vous lorsque j'ai fini avec cette jeune femme". Elle a répondu "vous êtes une malhonnête" et est allée directement se plaindre de moi à la direction. Heureusement que ma cheffe était là et a tout entendu.

  • Liberland le 30.04.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Eurojobs.com

    On est très loin des conditions de rêve Birdie du nord de l UE les Scandinaves au top et de loin, le Hollande offre aussi de fun jobs le top pour les jeunes !!!

    • Ryan le 30.04.2018 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Liberland

      Les conditions de rêve ont un prix en Scandinavie. 50% du salaire qui part en impôts pour financer ces conditions de travail/vie de rêve. Comparons ce qui est comparable.

    • chalouve le 30.04.2018 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ryan

      Et si tu commules tout ce qu'on paie comme impôts/taxes/émoluments/frais cachés/charges sociales/etc... on arrive pas aussi à 50%?

  • Christian le 30.04.2018 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    80%

    J'ai bossé plus de 25 ans à 100%. Mais maintenant je me dis que la "normale" devrait être 80%. Le problème avec 20 % de revenus en moins c'est d'accepter une épargne faible et que les prix baissent (alimentation, assurances, immobilier, etc)

  • La Manche le 30.04.2018 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Le droit du travail

    Une coquille vide!

    • Caïus Obtus le 30.04.2018 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      Alea jacta...

      Quelque chose a changé ?