Menaces à Aadorf (TG)

14 février 2019 16:28; Act: 14.02.2019 18:25 Print

«Les élèves devaient mourir à la mi-février»

Plusieurs jeunes de l'école secondaire d'Aadorf (TG) ont reçu des menaces de mort via lettre ou les réseaux sociaux. Quatre plaintes ont été déposées. La police enquête.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

L'école secondaire d'Aadorf (TG) a informé mardi les parents que plusieurs élèves ont reçu des menaces de mort, proférées soit via lettre soit via les réseaux sociaux. Contactée par le «St. Galler Tagblatt», la présidente de l'établissement scolaire Astrid Keller confirme: «Nous voulons protéger les victimes et rassurer les parents.»

Selon elle, les menaces seraient bien plus qu'une banale blague d'adolescents. Les formulations seraient très explicites et effrayantes. Elles contiendraient par ailleurs de nombreux détails laissant penser que les auteurs connaissent l'emploi du temps de leurs victimes. La plupart des menaces ont été glissées dans les vestes et les sacs des écoliers.

Zone à problèmes

Un proche d'une victime explique à «20 Minuten»: «Deux élèves ont reçu un message qui disait qu'ils allaient mourir à la mi-février.»

Une personne habitant proche de l'établissement scolaire affirme pour sa part que les rapports entre les écoliers sont «difficiles». Plusieurs autres habitants du voisinage qualifient l'établissement scolaire de «zone à problèmes». La consommation de cannabis et d'autres drogues y serait largement répandue parmi les jeunes de 13 à 16 ans.

A l'heure actuelle, quatre plaintes ont été déposées. La police a ouvert une enquête.

(juu/jeb//doz/ofu)