Offre d'emploi

27 août 2019 22:10; Act: 27.08.2019 22:10 Print

Poste de gérant réservé aux mâles, «plus flexibles»

C'est écrit noir sur blanc dans l'offre d'emploi: il faut être un homme pour prétendre au poste de gérant d'un restaurant zurichois. L'établissement se justifie.

storybild

À Zurich, une filiale de la chaîne de restaurants Hong Kong Food Paradise affirme explicitement rechercher un homme pour remplacer son gérant actuel. (Photo: TAM)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous sommes à la recherche d'un homme expérimenté et motivé pour remplacer notre gérant, de suite ou à convenir.» C'est ainsi que débute une offre d'emploi publiée par une filiale de la chaîne zurichoise de restaurants Hong-Kong Food Paradise. Pour la propriétaire de l'entreprise, il ne s'agit en aucun cas d'une discrimination à l'égard des femmes.

«Nous voulions un homme parce qu'ils sont plus flexibles du point de vue des horaires», se justifie la patronne, qui ajoute que les gérants doivent absolument être disponibles tard le soir et les samedis. «Malheureusement, seuls les hommes peuvent tenir ces heures de travail de manière fiable, car les femmes doivent souvent s'occuper de leur famille», poursuit-elle.

«Stéréotypes inadmissibles»

Pour Matthias Mölleney, expert en recrutement, l'offre d'emploi est inadmissible: «On ne peut pas partir simplement du principe que les femmes ne respecteront pas les horaires, ça ne va pas», déclare-t-il. Selon lui, il aurait été de meilleur goût de mentionner au moins les contraintes horaires de manière claire dans le descriptif du poste.

Son de cloche similaire du côté de l'Office pour l'égalité des chances de la ville de Zurich, qui dénonce des préjugés très répandus: «Ces critères de sélection ne sont pas admissibles, car il s'agit de stéréotypes», a affirmé la porte-parole.

Afin de mettre au clair «une polémique trompeuse», les propriétaires des restaurants ont décidé de modifier la petite annonce. Et soulignent qu'ils apprécient grandement le dévouement de leurs employées actuelles.

(jen/lph)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FanDu46 le 27.08.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben...

    Et alors ?! Le patron est le seul à décider et à savoir de quelle affinité il a besoin pour que ça fonctionne, non ?! Pourquoi relever ce qui n'a pas lieu de l'être ?

  • FrançoisS le 27.08.2019 22:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    halte au dicta féministe

    le ou la patronne a encore le droit d engaber qui il veut quand même. on entre dans un dicta féministe qui va, à force d exagération, porter préjudice aux femmes....

  • qui n y voit aucun problème le 28.08.2019 00:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une femme

    je suis une femme et ma première réaction est de me dire qu au moins c est clair. Ils pourraient mettre cette annonce ouverte à tous, mais au final qui perdraient le plus de temps et d d'énergie ?? eh oui les postulantes! car le choix des patrons est déjà fait ! autant être clair depuis le début !

Les derniers commentaires

  • marcValais le 29.08.2019 00:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La franchise ne paie pas

    N'importe quoi. Au moins l'entreprise explique clairement ce qu'elle cherche. Certaines sociétés de recrutement via le net écartent les candidatures via des algorithmes.

  • Arnaud le 28.08.2019 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !

    Cette patronne a bien raison au moins les choses sont claires et elle évite de perdre du temps dans son recrutement. BRAVO MADAME!

  • Amédée Prougnard le 28.08.2019 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Humain cherche humain

    Alors que dire des petites annonces pour rencontres coquines ? Il ne faudra bientôt plus rien détaillé sous peine de discrimination.

  • Mara le 28.08.2019 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    il y des annonces plus discriminatoires

    par contre quand une annonce est faite en portugais pour le travail en suisse cela ne surprend personne

  • vullst le 28.08.2019 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    L'employeur peut encore choisir ?

    Même s'ils ne l'avaient pas mentionné, les femmes auraient été évincées. Les laisser postuler et leur faire croire qu'elles ont une chance aurait été mieux ??? Moi je dis non.