Drame nocturne à Berne

18 juillet 2019 13:17; Act: 18.07.2019 14:20 Print

«Mon fils a été abattu par la police»

Un homme armé a été abattu mercredi soir à Berne lors d'une opération de police. Agé de 36 ans, ce Suisse domicilié dans le canton de Berne s'était enfui d'une institution psychiatrique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Mercredi vers 16h45, la police a été informée qu'un trentenaire, déjà connu des autorités, s'était enfui d'une institution psychiatrique. Lors des recherches, une patrouille l'a repéré dans un immeuble au Kuhnweg à Berne, près du Centre Paul Klee. La suite de l'opération est plus confuse, mais la police confirme que l'homme était armé.

Comme la «situation présentait un danger imminent» pour les agents, la police cantonale bernoise a fait usage d'une arme de service. Grièvement blessé, l'homme a reçu des premiers soins sur place en attendant l'arrivée de l'ambulance. Il a succombé à ses blessures peu après son admission à l'hôpital.

«Pénible pour toutes les personnes impliquées»

RK *, 36 ans, est le fils du couple habitant l'immeuble dans lequel le trentenaire s'était réfugié, explique 20 Minuten. Rencontré au lendemain du drame, le père de la victime a confirmé à nos collègues: «C'est mon fils qui a été abattu.»

«Il a toujours eu de gros problèmes et avait été placé dans différentes institutions depuis son enfance, glissent des connaissances de la famille. Il n'était pas souvent à la maison, il venait seulement parfois pour manger.»

L'enquête sur le déroulement des faits est menée sous la direction du Ministère public Berne-Mittelland. «Vous pouvez imaginer qu’il s’agit d’une situation très pénible et tragique pour toutes les personnes impliquées dans cette affaire, y compris pour nos employés et les proches du défunt, a déclaré le porte-parole de la police bernoise à 20 Minuten. Il s'agit de la mort d'un être humain.»

*Nom connu de la rédaction


(km/miw/ats/cga)