Assemblée générale

27 avril 2018 15:02; Act: 27.04.2018 15:31 Print

«Monnaie pleine»: le patron de la BNS malmené

Thomas Jordan a été pris à partie par des partisans de l'initiative lors de l'assemblée générale de la Banque nationale suisse à Berne.

storybild

Thomas Jordan, ce vendredi à Berne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les partisans de l'initiative «Monnaie pleine» s'en sont pris à Thomas Jordan lors de l'assemblée générale de la Banque nationale suisse (BNS) vendredi à Berne. Ils reprochent au président de la direction son manque de neutralité dans la campagne liée à la votation du 10 juin.

«Monsieur Jordan, vous abusez de votre fonction et intervenez dans cette campagne de façon partisane», a lancé un actionnaire de la BNS. Il a ajouté: «Monsieur Jordan, vous devez choisir entre votre fonction et un rôle politique».

Thomas Jordan a répondu à cette critique: la BNS ne commente pas la politique fédérale mais quand «elle est directement concernée, elle a le droit et le devoir d'informer la population, un droit dont nous ne nous privons pas».

Distribution de tracts

François de Siebenthal, un autre partisan de l'initiative «Pour une monnaie à l'abri des crises: émission monétaire uniquement par la Banque nationale!», dite «Monnaie pleine», est intervenu pour essayer de convaincre les actionnaires présents. Il estime que le fossé entre pauvres et riches s'agrandit. «On marche sur la tête».

Pour ce membre vaudois de l'Association des actionnaires actifs positifs (AAA ) de la BNS, les Suisses doivent garder le contrôle de leur monnaie et éviter qu'elle ne serve à enrichir certains grands groupes financiers, «des ogres, mangeurs d'enfants».

Outre leurs interventions à la tribune, les partisans de l'initiative «Monnaie pleine» ont distribué des tracts et ont arboré des badges en faveur d'un oui le 10 juin.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Marc Cousin, Yverdon. le 27.04.2018 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La BNS et le conseil fédéral pudique pour l'interv

    Que nos habitudes de laisser faire "l'autorégulation" cette FUNESTE LIBÉRALISATION soit stoppée. On a vu la gravité catastrophique de la crise banquaire de 2008 - 2009 ! OUI et OUI il ne devrait y avoir QUE la BNS qui soit autorisée à émettre des devises et des billets de banques... Pourquoi faire deux fois les mêmes erreurs!

  • Alexandre le 27.04.2018 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pas si stupide !

    Au début cette initiative ne ma guère convaincu. Mais plus je me renseigne et plus cela me semble être une idée intéressante qui pourrais vraiment faire bouger plein de choses dans le bon sens. En tous les cas, elle a le mérites d'être proposer et donne a réfléchir sur le monde que nous voulons, et sur la répartition des richesses.

  • Beta testeur le 27.04.2018 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Expérimentation humaine

    J'ai pas envie que mon pays serve de cobaye. Donc:"non"

Les derniers commentaires

  • Philippe deF le 30.04.2018 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le peuple va decider et la BNS s execute

    Que le patron de la BNS donne son avis personnel et en tant que citoyen OK. Mais cela ne doit pas être de notoriété publique et surtout pas en tant que responsable au plus haut niveau et cadre de la BNS. C est une forme d ingérence et de non respect de son devoir de discretion lié à sa fonction. En plus si c est pour faire peur aux citoyens avec des menaces hypothétiques non réelles, non ce n est pas admissible.

  • Yves Cornuz le 29.04.2018 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    A bon entendeur, oyez, oyez

    Enfin le commencement d'une action responsable pour notre pays et son avenir économique. Mais que penser de la BNS qui commet erreurs après erreurs et ne soutient ni le Franc suisse ni la Suisse, pas plus que l'intéret des citoyens.

  • john doe le 29.04.2018 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nous sommes le changement !

    Quelles que soient les conséquences, la Suisse se doit de faire ce grand pas. C'est une révolution pour un nouvel ordre plus juste. Trop de gens ont peur, n'ont certainement pas les c.... alors qu'on a enfin une opportunité de changer un système pourri jusqu'a l'os. Vive le changement et la monnaie pleine !

  • Phifa le 28.04.2018 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas clair ceci

    Qui pourrait m'expliquer de manière objective de quoi il en retourne ? Merci :)

  • jlc le 28.04.2018 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je vote oui

    à monnaie pleine.... Et à tous ceux et celles qui croient encore aux bonimenteurs sortis des plus hautes écoles du conformisme libéral, je vous dis : Ils l'ont vue la crise des crédits immobiliers pourris ? Et plus encore, ils la voient la prochaine crise des crédits étudiants US ?