Espace Schengen

12 décembre 2008 16:08; Act: 12.12.2008 16:17 Print

«Un gain pour la liberté et la sécurité»

Pour Eveline Widmer-Schlumpf, l'association de la Suisse à Schengen est «un gain pour la liberté et la sécurité des citoyens et des citoyennes».

Une faute?

Selon la conseillère fédérale, les premières expériences faites avec le système d'information SIS sont bonnes.

C'est ce qu'a déclaré selon son discours écrit la ministre de la justice vendredi à Bâle lors d'une cérémonie pour saluer l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen. L'ambassadeur de l'UE en Suisse, Michael Reiterer, ainsi que nombreux invités y ont pris part.

Mme Widmer-Schlumpf a dit que l'un des buts de la fête était de remercier les partenaires européens de la Suisse. Bâle a été choisie car la ville est très liée à ses voisins français et allemands.

Premières arrestations

«La suppression du contrôle systématique des personnes aux frontières est ici une étape logique». Mais Schengen est également un pas important pour toute la Suisse, selon la Grisonne.

Les premières expériences que la Suisse a faites depuis août avec le système d'échange d'informations de Schengen dépassent les attentes, a ajouté la conseillère fédérale. Le SIS a déjà permis des arrestations. Mme Schlumpf en attend des progrès importants dans la lutte contre la criminalité organisée.

(ats)