Primes maladie

26 septembre 2016 17:14; Act: 26.09.2016 17:50 Print

«Une nouvelle initiative est nécessaire»

Le conseiller d'Etat vaudois Pierre-Yves Maillard estime qu'une initiative populaire sur les caisses maladie est d'actualité.

storybild

Pierre-Yves Maillard (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle hausse des primes maladie annoncée lundi démontre la nécessité de repenser le système, juge Pierre-Yves Maillard. Le conseiller d'Etat vaudois estime qu'une nouvelle initiative populaire est nécessaire, avec des compétences accrues octroyées aux cantons.

Interrogé par l'ats après l'annonce des primes maladies 2017 et de l'augmentation moyenne nationale de 4,5% (4,9% sur Vaud), Pierre-Yves Maillard n'a pas caché son mécontentement et ses inquiétudes. «Le système reste précaire et instable. Rien n'est réglé, en particulier au niveau de la maîtrise des coûts de l'ambulatoire».

Chers spécialistes

«L'offre est débridée», relève-t-il. «Les 18 mois de levée du moratoire sur l'implantation de cabinets ont eu pour conséquence l'arrivée dans le canton de Vaud de 300 médecins de l'Union européenne (UE), essentiellement des spécialistes, et majoritairement français; 300 spécialistes qui facturent entre 500'000 et 1 million de francs, vous voyez l'impact, alors que les coûts des cabinets s'étaient stabilisés auparavant».

Face à ces problèmes et aux blocages qui perdurent au niveau suisse, Pierre-Yves Maillard réitère sa conviction. «Un renforcement des compétences cantonales est absolument nécessaire si l'on veut améliorer le système et enrayer la spirale à la hausse. Il n'y a pas de majorité à l'échelon national pour limiter les coûts, ni pour réorganiser l'assurance-maladie. C'est un fait», déplore-t-il.

Aux yeux du chef du Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), changer la donne est obligatoire. «Je suis convaincu qu'une nouvelle initiative populaire sur les caisses maladie est absolument indispensable. Le besoin d'un changement profond augmente à chaque scrutin, de l'ordre de 10% (de partisans supplémentaires, ndlr), et c'est le seul moyen pour que le parlement bouge».

Dernière tranche rétrocédée

Seule consolation pour l'année prochaine, les Vaudois toucheront la dernière tranche de l'argent rétrocédé après les primes trop élevées payées pendant des années. Ce sont 120 millions de francs qui seront redistribués en 2017 et qui viendront adoucir la facture des dépenses obligatoires de santé.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Falbala le 26.09.2016 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Go go go

    Allez y m maillard battez vous je vous soutiens de toutes mes forces Vous êtes un des rares politicien honnête Cette situation ne peux plus durer

  • s. jotran le 26.09.2016 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On l'attend

    Monsieur Maillard on l'attend avec impatience votre initiative et comme la dernière fois je voterai oui !

  • jacot le 26.09.2016 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    faut débat

    Que l'on me pique mon argent avec une caisse privée ou publique ne change rien. Certains acteurs de la santé s'en mettent plein les poches!

Les derniers commentaires

  • L G le 27.09.2016 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Caisse Maladie

    C'est trop...trop...Les salaires n'augmente pas....ça peux pas continuer! !!! battons nous!!!

  • Marre le 27.09.2016 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    @Fabi

    Bin vous avez de la chance si vous avez touché 300.-- nous sur Fribourg on a touché 2 fois 17.--- ! du foutage de gueule

  • Darth le 27.09.2016 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    initiative en 3 points

    Pour qu'une initiative sur une caisse publique passe à mon avis il faut trois choses : 1 ne pas la lier au revenu, car ce sera NON pour la majorité des citoyens. 2 ne pas supprimer la lamal des couvertures des assurances, car remplacer x caisses par une n'est pas non plus la solution. 3 faire une caisse publique en plus des caisses maladies. Si elle fait son job comme on l'attend d'elle, elle sera efficace et diminuera les coûts (plus de dividendes et tout). C'est plus long mais ça augmente les chances de succès devant le souverain.

  • pat le 27.09.2016 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je passe a l action

    moi c est simple..avec une femme travaillant a l etat et moi comme chef de chantier mettant en moyenne plus que 200 frs d economie par mois en famille que vais je faire...simple j arrete de me les cassers et de payer pour les autres..la c est trop!!alors je vais descendre mon temps de travaille afin de toucher les aides de logement et caisse maladie..a tous ceux qui mettent plus rien de coté faite couler ce systeme en faisant comme moi!me les cassers alors que 2 pource ts possedent autand que 98 en suisse c est finit pour ma part...

  • Kiki Bouette le 27.09.2016 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inutile

    Inutile de vouloir faire une nouvelle initiative de toutes façons on sais que ce sont les assurances qui commandent les politiciens. Une fois arrosés à coups de millions pourquoi se mettre du côté de la population c'est trop davantage de toucher des parachutes dorés.