Initiative «Vaches à cornes»

31 octobre 2018 14:23; Act: 31.10.2018 14:38 Print

Sujet «sympathique» mais cher pour les opposants

Les opposants à l'initiative sur la dignité des vaches estiment que cette votation est dangereuse et a un coût certain.

storybild

Pour les opposants, l'initiative sur les vaches à cornes est trop coûteuse. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les représentants d'organisations professionnelles agricoles et des conseillers nationaux de différents partis ont expliqué mercredi leur opposition à l'initiative pour les vaches à cornes. Ils ont notamment invoqué des raisons sécuritaires et financières.

Bien que le sujet soit sympathique à première vue, plusieurs «incohérences» résulteraient de l'adoption de la modification constitutionnelle soumise au vote le 25 novembre, ont affirmé les intervenants lors d'une conférence de presse à Berne.

Pour eux, l'initiative, qui prévoit l'octroi de paiements directs pour les animaux de rente portant des cornes, soutiendrait certaines pratiques d'élevage dangereuses pour la sécurité des éleveurs et des animaux.

Contre la tendance

L'introduction d'une contribution pour les animaux à cornes pourrait en outre avoir comme conséquence une diminution de la part des animaux détenus en stabulation libre. Le bien-être animal s'en trouverait donc diminué, estiment les opposants.

Ensuite, le texte va pour eux à l'encontre d'une tendance à long terme voulant que, par l'intermédiaire de la sélection, la part des animaux de rente naissant naturellement sans corne augmente.

Cher, compliqué

Côté financier, le soutien aux animaux à cornes ne bénéficierait probablement pas d'un budget supplémentaire. Il viendrait donc concurrencer d'autres mesures de politique agricole, craignent les opposants.

En outre, alors que les familles paysannes demandent régulièrement une diminution de la charge administrative, l'introduction d'une contribution pour les animaux à cornes représenterait au contraire «des contrôles et des complications supplémentaires».

Enfin, un tel niveau de détails n'a rien à faire dans la Constitution, pensent les opposants. Pour eux, les efforts supplémentaires réalisés avec un élevage sans écornage doivent être soutenus par d'autres biais qu'une contribution qui serait inscrite dans la Constitution.

Des représentants de l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF), de l'Association des groupements et organisations romands de l'agriculture (AGORA)et de Vache mère suisse étaient présents, ainsi que les conseillers nationaux Olivier Feller (PLR/VD), Duri Campell (PBD/GR) et Jacques Nicolet (UDC/VD).

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Auguste J. le 31.10.2018 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Raz-le-bol de cette phrase

    1 milliard pou UE vous ne dites pas que trop. Quand il s'agit de suisse c'est le discours habituelle c'est trop cher.

  • Duncan le 31.10.2018 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai

    Que 190 fr. C'est cher quand on pense qu'on donne 6000 fr.par mois à ses milliers de réfugiés qui ont jeté leur papiers qui triches qui mentent et qui ne s'intègrent jamais et des paysans qui veulent toujours plus de Place pour leur bêtes a cause de ses lobbystes qui veulent toujours plus de frics et qui les laissent tomber car pendant se temps ils se sont remplis les poches il faudrait leur couper les mains car pour dire des mensonges et faire des escroqueries ils n'en n'ont pas besoins,on verra s'il trouve ça normal...

  • en passant le 31.10.2018 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    solution

    il serait préférable de considérer l'ensemble du problème paysan. Pour les cornes = non entrée en matière. Par contre prix du lait = 1.- le litre Trop de lait = trop de vache solution: le nombre de vache par paysan doit correspondre au volume d'herbage qu'il peut garantir sur son exploitation. Plus simple = pas possible

Les derniers commentaires

  • Agri2000 le 01.11.2018 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Agri2000

    personne ne pense aux vaches qui souffrent avec des guide corne objet indispensable pour avoir de belles cornes bien guidées sinon elles pousseraient droites des mois et des mois de torture mais ça personne le sait et personne n'en parle

    • T as peur le 02.11.2018 06:09 Report dénoncer ce commentaire

      De quoi

      Tu dois utiliser d anciens modèle....

  • Jacko le 01.11.2018 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inutile

    Les vaches ne souffrent pas de la coupe de leurs cornes. Les cornes sont une arme d'attaque et défense, mais en Suisse le seul prédateur de la vache ce sont les éleveurs qui vont se prendre des coups... Mesure inutile qui ca couter cher à tout le monde juste pour permettre à un parti de faire parler de lui.

    • La réalité le 01.11.2018 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      Spv

      Alors pourquoi elles saignent.... cela ne va rien coûter car la masse des subsides ne sera pas augmentée... par contre les paysans qui n auront pas de vaches à cornes... eux devront planter qqc arbres en plus dans leurs champs bien plats pour compenser... mais ca va les arranger... moins de boulots...

  • Y a aussi le 01.11.2018 06:10 Report dénoncer ce commentaire

    Des barbares

    Et que penser de ceux qui achètent des vaches laitières à cornes adultes et coupent les cornes quant elles arrivent dans leurs exploitations.... vous n en parlez pas trop et pourtant les bêtes souffrent et ça existe.....

  • en passant le 31.10.2018 23:04 Report dénoncer ce commentaire

    solution

    il serait préférable de considérer l'ensemble du problème paysan. Pour les cornes = non entrée en matière. Par contre prix du lait = 1.- le litre Trop de lait = trop de vache solution: le nombre de vache par paysan doit correspondre au volume d'herbage qu'il peut garantir sur son exploitation. Plus simple = pas possible

    • demierre claude le 06.11.2018 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @en passant

      ça c'est de la pure logique bravo

  • Pato69 le 31.10.2018 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, vraimant ridicule....

    cette initiative. Le pire c est qu ils ont trouvé assé de personnes pour signer ce genre de proposition. Apparement ces gens là n ont pas d autres soucis plus inportant dans leur vie