Zurich

13 juin 2019 22:52; Act: 13.06.2019 22:52 Print

École-club Migros épinglée pour sa politique salariale

Des enseignants pour adultes dénoncent des mauvaises conditions de travail. L’école dit ne pas faire pire qu’ailleurs.

storybild

Les employés sont surtout des femmes à temps partiel, selon le «Tages-Anzeiger». (Photo: Ecole Club Migros)

Sur ce sujet
Une faute?

«Préparation comprise, je gagne la même chose que du personnel de ménage», affirme Franziska*. Diplômée en langue, elle enseigne à l’École-club Migros depuis des années. Avec plusieurs collègues, elle dénonce dans le «Tages­-Anzeiger» une politique salariale jugée scandaleuse. Sa rétribution s’élève à 45 fr. les 50 minutes de cours, temps de préparation et suivi compris, plus la correction des travaux et de plus en plus de tâches administratives. «Ce qui équivaut à 15 ou 20 fr. de l’heure.»

Les employés, surtout des femmes selon le journal, ne peuvent pas compter sur une stabilité puisque l’école se débarrasse de ses contrats fixes, pour les remplacer par du travail à l’heure ou sur appel. Si un cours est annulé, l’enseignant n’en est informé que quelques jours à l’avance. Mais la formation est parfois repoussée jusqu’à atteindre le bon nombre d’inscrits, exigeant du prof de bloquer ce temps au cas où, cela sans être payé. En cas d’absence pour maladie, Migros doit compenser 80% de la perte de salaire. Le quotidien dit avoir la preuve d’au moins deux cas où cela ne s’est pas passé ainsi.

Migros rejette en bloc ces accusations. La société dit payer grassement la préparation des cours, à hauteur de 10 min par cours de 50 min. Elle ajoute que le salaire moyen est garanti «dans une fourchette de plus ou moins 20%». L’École-club Migros note qu’elle respecte les normes de la branche (lire encadré).

* Prénom d’emprunt

(rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chris le 13.06.2019 23:18 Report dénoncer ce commentaire

    Cours de récréation

    "Lécole dit ne pas faire pire quailleurs" quelle argumentation des plus brillante !

  • platitude le 14.06.2019 00:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la farce

    10 min pour préparer un cours de 50 min, mais quel foutage de gueule.. il faut bien plus pour donner un bon cours, ces ecoles en ont rien a foutre que vous appreniez quoi que ce soit. tant que le nombre d eleves suffisant payent..de plus les profs a la demande n ont pas de 2eme pilier payé... le fric compte bien plus que la transmission d un savoir.. la grosse farce, comme presque tout...

  • Brigitte le 13.06.2019 23:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pire en Valais

    Ouf c'était le moment que ce scandale sorte au grand jour ! Et là, nous parlons de Zürich ! A Migros Valais c'est encore pire autant pour la gestion des écoles que pour les salaires ! Scandaleux !

Les derniers commentaires

  • SESAME le 14.06.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ARGENT

    C'EST DE PIRE EN PIRE CETTE MIGROS Y A QUE LE FRIC QUI COMPTE LA MIGROS EST TOOMBEE BIEN BAS !

  • Jean le 14.06.2019 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Politique du SECO

    C'est bizarre que le SECO ne dise rien. Dans mon entreprise, on avait un fixe de 80% et un salaire par heure pour les heures facturée au client. Par ex un fixe de 5000 CHF et 5 CHF par heure facturée au client, ce qui équivaut à max environ 850 CHF par mois, soit 5850 CHF au total. Le SECO a jugé que l'entreprise abusait sur le risque laissé à l'employé et a demandé à l'entreprise d'augmenter le fixe et diminuer le variable, ce que l'entreprise a fait. Après on avait ex 5700 en fixe et 1 CHF par heure, soit 170 par mois, ce qui fait 5870 CHF au total. Apparemment, toutes les entreprises ne sont pas logée à la même enseignes.

  • K-roline le 14.06.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Et comment s'assurer un avenir en se faisant éjecter et virer au moindre problème de maladie? Tout est en interim en contrat de jours ou pour 2-3 semaines.. quand on sait qu'une régie demande 3 mois de fiches salaire ou un CDD pour recevoir un appart .. ben en agissant de la sorte les gens continuent à vivre chez papa maman ..

  • le Gaucher le 14.06.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Cours bio et salaire Mbudget

    Et après l'ont s'étonne que les femme fassent la greve

  • Line le 14.06.2019 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je crois...

    Que mon prochain cours ne sera pas à l'Ecole club Migros.