Comptes d'Etat 2010

04 mars 2011 12:05; Act: 04.03.2011 12:09 Print

1,123 milliard de mieux que prévu à Zurich

La reprise économique se répercute bien plus rapidement que prévu sur les finances zurichoises.

Une faute?

Les comptes 2010 du canton de Zurich affichent même leur meilleur résultat depuis près de trente ans: un excédent de recettes de 598 millions de francs. C'est près de 1,123 milliard de mieux que budgété.

L'écart gigantesque entre le budget 2010, qui prévoyait un déficit de 525 millions, et les comptes de l'an dernier s'explique essentiellement par une forte hausse des recettes fiscales dans tous les domaines. Ces dernières se sont montées à 5,3 milliards, soit près d'un milliard de francs de plus qu'attendu, commente le gouvernement vendredi en publiant des chiffres provisoires.

La rigueur budgétaire a fait le reste. Les coupes supplémentaires de 100 millions de francs, exigées par le parlement par rapport au projet de budget, ont été effectuées avec succès.

Par ailleurs, quelque 380 millions de francs d'investissements budgétés n'ont pas été réalisés. Il s'agit pour l'essentiel du projet de centre cantonal de la justice et de la police, dont le crédit a finalement été balayé par le Grand Conseil.

Les dépenses se sont finalement montées à 12,7 milliards de francs. Elles ont été largement contrebalancées par des recettes de 13,3 milliards. Ce résultat est le meilleur depuis 1982. Les fonds propres du canton - entre 9 et 10 milliards - ont en outre atteint un niveau jamais atteint, a confié à l'ATS la directrice des finances Ursula Gut (PLR).

Budget marqué par la crise

Lors de la préparation du budget 2010, la crise financière faiblissait mais était encore perceptible, explique le gouvernement pour justifier cet erreur de prévision. «Aucun signal avant-coureur n'annonçait encore avec certitude la relance économique réalisée entretemps», souligne-t-il.

En septembre dernier, Ursula Gut avait déjà annoncé une correction des prévisions. Il était alors question d'un excédent de recettes de 322 millions.

Perspectives incertaines

Au final, Zurich boucle donc sur un résultat financier en hausse par rapport aux comptes 2009. Cette année-là, le plus grand canton de Suisse en nombre d'habitants avait affiché un excédent de recettes de 196 millions de francs.

Malgré cette embellie, les perspectives financières du canton restent incertaines, selon le gouvernement zurichois. Le renoncement possible d'une redistribution des bénéfices de la BNS qui prévoit une perte de 21 milliards de francs fait notamment partie des risques à prendre en considération.

Le plan financier du canton pour les années 2012 et 2013 prévoit des chiffres négatifs. Pour Ursula Gut, il est donc «nécessaire de maintenir dans leur principe les mesures d'économies» programmées. La ministre n'exclut en revanche pas de les atténuer quelque peu dans le budget 2012 en préparation.

(ats)