Tessin

13 décembre 2019 10:00; Act: 13.12.2019 14:04 Print

Il avait massacré et brûlé sa «nonna»: 18 ans de taule

Le jeune de 24 ans s'était vu refuser un prêt de 200 francs par son aïeule. Il l'a tuée à coups de marteau puis a bouté le feu à son corps. La défense espérait une peine de 11 ans. Ce sera 18.

storybild

La maison dans laquelle est survenu le drame. (Photo: 20 Minuti)

Sur ce sujet
Une faute?

Dix-huit ans de prison assorties d'un traitement stationnaire en milieu hospitalier fermé et 25'000 francs pour réparation de tort moral. Telle est la sanction infligée à un jeune homme de 24 ans qui, le 6 juillet 2018, a tué sa grand-mère à coups de marteau dans le charmant village de Calsano (TI), lové dans le lac de Lugano, avant de mettre le feu à son corps, relate «20 Minuti». Le motif? Elle avait refusé pour l'énième fois de lui prêter 200 francs, comme elle en avait pris l'habitude depuis qu'elle avait compris qu'il se droguait.

La Cour n'a pas retenu la préméditation et a tenu compte du jeune âge du meurtrier. En revanche, le jeune homme a bien agi par «vengeance», considère le tribunal, et non par «colère», sans intention de «faire le mal» comme le plaidait pourtant la défense, qui escomptait une peine de 11 ans. Les experts psychiatres ont, eux, analysé une «tolérance réduite face au refus».

Toujours est-il qu'arrivé chez sa grand-mère, qui se réjouissait d'accueillir son petit-fils tant aimé, a fait remarquer la défense, le jeune est descendu à la cave pour aller chercher la bouteille de grappa tandis que l'aïeule préparait le café. Il en est revenu avec un marteau pour «donner une leçon» selon le juge. Pensant ensuite faire disparaître les traces de son crime, il a mis le feu au cadavre.

(mam/nxp)