Suisse

22 juillet 2018 19:06; Act: 22.07.2018 20:02 Print

200 joueurs de cor des Alpes réunis à Nendaz

Le folklore suisse était à l'honneur ce week-end dans les pâturages de Nendaz. Les cors des Alpes ont résonné durant deux jours.

Une faute?

Le cor des Alpes a tenu en haleine la station valaisanne de Nendaz trois jours durant. La manifestation, qui s'est achevée dimanche, a réuni 200 cornistes. «Malgré une météo un peu capricieuse, le bilan de cette 17e édition est réjouissant», ont relevé les organisateurs. Le festival a mérité cette année le qualificatif «d'international».

Des Suisses, mais aussi des Allemands, des Français et des Japonais y ont pris part. Ce qui n'était qu'une rencontre à ses débuts en 2002 est devenu un festival, dont le succès s'affirme année après année, indique-t-on auprès des organisateurs.

Samedi, les qualifications du concours officiel de cor des Alpes ont vu s'affronter 120 joueurs pour la première fois dans la salle polyvalente d'Haute-Nendaz. Le temps n'a en effet pas permis d'organiser cette compétition en extérieur comme à l'accoutumée.

A 2200 mètres d'altitude

En plus du traditionnel concours à l'aveugle, le festival proposait cette année un concours «off» laissant plus de liberté aux musiciens. La liberté leur était donnée de sortir des sentiers battus et d'explorer des tonalités plus contemporaines. Le public a pu ainsi découvrir l'instrument sous un jour plus moderne.

Le point d'orgue du festival a été le rassemblement du dimanche sur les bords du lac de Tracouet, à 2200 mètres d'altitude. Les cinq solistes et les cinq formations vainqueurs du concours s'y sont produits à tour de rôle en extérieur avant un morceau d'ensemble. Pour l'occasion, les cornistes étaient accompagnés de lanceurs de drapeaux, de yodleurs, de danseurs pour faire du festival une véritable fête des traditions suisses.

(nxp)