CFF

22 septembre 2013 12:22; Act: 22.09.2013 18:22 Print

250'000 passagers fichés illégalemement

Quiconque a été contrôlé sans titre de transport valable, a été inscrit au registre des contrevenants durant plus de 10 ans. Cet abus a été dénoncé par la Confédération.

storybild

Le contrôle dans les wagons a conduit les CFF à répertorier l'identité d'environ 500'000 personnes qui voyagaient sans titre de transport. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Durant les quatorze dernières années, avez-vous été pincé sur un ligne de chemin de fer sans billet ou sans abonnement adéquat, simplement parce que vous l'auriez oublié à la maison? Eh bien, il y a de forte chance que votre nom ait figuré ou figure encore dans un fichier de l'ex-régie fédérale. Et cela, bien que les CFF aient l'obligation de purger leurs listes après deux ans. De toute évidence, la compagnie ferroviaire a indûment pratiqué ce stockage d'informations pendant des années, rapporte la «SonntagsZeitung». Cette politique a été découverte et dénoncée par le préposé fédéral à la protection des données, en 2012 au cours d'une inspection. Au total, les dossiers ont dû répertorier l’identité de plus d'un demi-million d'usagers des transports publics.

Il est particulièrement étonnant que même les détenteurs d'un titre de transport, qui par mégarde l'avait un jour oublié, soient administrativement assimilés à des contrevenants. «Une si longue conservation viole le principe de proportionnalité et donc la loi», a déclaré, à l’hebdomadaire dominical, Eliane Schmid, la porte-parole du préposé à la protection des données.

Les données des clients n'ont jamais supprimées jusqu'à une époque récente

Les CFF eux-mêmes reconnaissent qu'ils a eu un dysfonctionnement dans l'enregistrement des informations, selon leur porte-parole, Stephan Wehrle: «Nous avons eu un problème technique, qui n'a malheureusement pas été remarqué. Voilà pourquoi l'identité des clients n'a jamais été supprimée de ce répertoire.» Sur ordre de la Confédération, les CFF ont réagi depuis et éliminé toutes les données qui avaient plus de deux ans. Ainsi quelque 250'000 dossiers ont dû être effacés. Un chiffre confirmé par les CFF.

(eco)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zikouf le 23.09.2013 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Fatalité

    J'en ai marre de voir toute ces dérives au sujet de la sphère privée et des données personnel. On a plus aucun contrôle là dessus, la seul chose qu'il y a à faire c'est de faire confiance mais au final c'est toujours le même résultat, les données ne sont jamais traitée comme elle le devrait l'être... Depuis le scandale des fiches rien à changer, c'est toujours autant le flou et nous n'avons toujours aucun outil efficace qui permettrait le contrôle de nos données. Et là c'est pas une start-up chelou au fin fond de je ne sais quel trou mais les CFF ... Il mérite un jugement en bonne et dût forme

  • mumudom le 22.09.2013 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de qui se moque t on???

    et après on nous dit qu ils arrivent pas à ficher les violeurs!!!!!!!!! innacceptable

  • MettezLesCasques le 22.09.2013 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    Un Allemand à la direction

    Une mentalité d'extrême droite en Suisse c'est un problème technique ou éventuellement la faute à l'informatique

Les derniers commentaires

  • Zikouf le 23.09.2013 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Fatalité

    J'en ai marre de voir toute ces dérives au sujet de la sphère privée et des données personnel. On a plus aucun contrôle là dessus, la seul chose qu'il y a à faire c'est de faire confiance mais au final c'est toujours le même résultat, les données ne sont jamais traitée comme elle le devrait l'être... Depuis le scandale des fiches rien à changer, c'est toujours autant le flou et nous n'avons toujours aucun outil efficace qui permettrait le contrôle de nos données. Et là c'est pas une start-up chelou au fin fond de je ne sais quel trou mais les CFF ... Il mérite un jugement en bonne et dût forme

  • MIchel 45ans le 23.09.2013 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    et alors?

    Et alors, quel est le problème ? ça n'empêche pas de prendre les transports et ça permet aux CFF de voir qui est un resquilleur...

  • Chris le 23.09.2013 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suite

    Et les sauvegardes ? Aussi sont elles effacées ?

  • pizzaboy le 23.09.2013 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Les lois sont mal faites

    Quelqu'un fiché pour un oubli d'abonnement n'est pas considéré comme resquilleur. C'est juste marqué dans son dossier, rien de plus. Chacun sait faire la part des choses. Et pourquoi devoir repartir vierge tous les 2 ans ? Je ne trouve pas ca juste et économiquement peu viable pour les entreprises.

  • Fabienne Lise le 23.09.2013 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage cette loi !

    10 ans de fichage ce serait très bien, ça permettrait d'avoir une vue d'ensemble sur le parcours des personnes fichées : resquilleurs ou oubli ? il faudrait classifier clairement. Et savoir si ça arrive une fois tous les 10 ans ou ... systématiquement chaque année? Pourquoi devoir tout effacer après 2 ans?