Parc des véhicules

14 février 2011 11:15; Act: 14.02.2011 11:18 Print

4,1 millions de voitures en Suisse

Toutes catégories confondues, la hausse du nombre de véhicules n'a jamais cessé, notamment ces 20 dernières années.

Une faute?

Le nombre de véhicules à moteur continue d'augmenter en Suisse. Outre la forte progression des motos, des scooters surtout, l'Office fédéral de la statistique note une tendance au diesel et aux voitures multifonctionnelles.

L'OFS recensait près de 5,36 millions de véhicules motorisés en 2010 en Suisse. Un peu plus des trois quarts sont des voitures de tourisme. Les motos n'en constituent que 12%, les camions et autres véhicules de livraison 6% et les engins agricoles 3%, indique l'office lundi dans sa statistique des véhicules routiers.

Ces 20 dernières années, le nombre de motos a plus que doublé (118%). Le nombre de scooters a même été multiplié par 20, ce genre de deux-roues représentant désormais 37% du parc des motocycles.

Celui des voitures de tourisme a digéré la crise. Après la plus faible hausse des 20 dernières années en 2009 (0,5%), il a progressé de 1,7% entre 2009 et 2010.

Davantage de breaks

Alors que le nombre de voitures de tourisme roulant uniquement à l'essence est en baisse depuis 2003, la part de celles ne fonctionnant pas exclusivement à la benzine a fortement augmenté. La part des diesels a continué de croître, à 18%. Sur les 4,1 millions de voitures de tourisme, seules 17'100 circulaient avec un moteur hybride (essence/électrique).

L'OFS a observé une tendance à la hausse du nombre de véhicules utilitaires. Les breaks atteignent désormais 22% du parc des voitures de tourisme, contre 14% vingt ans plus tôt. La cylindrée moyenne était de 1970 ccm3 en 2010 et l'âge moyen des autos 8,2 ans. Il était de six mois inférieur cinq ans plus tôt.

Moins de camions

Dans la catégorie des véhicules de livraison, l'OFS voit se confirmer la tendance à la baisse du nombre de camions (- 17% depuis 1990). Les véhicules dépassant 3,5 tonnes n'excèdent pas 15%.

Au chapitre des mises en circulation, l'OFS confirme en outre les chiffres publiés au début janvier par l'Association des importateurs automobiles. Après avoir reculé entre 2008 et 2009 de 7,9%, le nombre de nouvelles immatriculations a augmenté de 8,8% entre 2009 et 2010.

(ats)