Votation fédérale

16 novembre 2016 07:00; Act: 16.11.2016 07:04 Print

57% des Suisses diraient oui à la sortie du nucléaire

Selon la 3e vague du sondage Tamedia sur les votations du 27 novembre, 57% des votants comptent accepter l'initiative «Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire».

Sur ce sujet
Une faute?

Les Verts ont de quoi se réjouir. Le soutien à leur texte, visant à débrancher les centrales nucléaires en Suisse après 45 ans et remplacer le courant qu'elles produisent par des énergies renouvelables, reste stable et a même augmenté de 1% au cours des derniers jours. A deux semaines des votations fédérales du 27 novembre, 57% des votants comptent glisser un «oui» dans l'urne. C'est ce qui ressort de la 3e vague du sondage en ligne de Tamedia, éditeur de «20 minutes». Lors de la 1ère et la 2e vague, ce taux s'élevait encore à respectivement 55% et 56%. Le camp du «non» est lui aussi resté stable. Il s'élevait à 43% lors de la 1ère et la 2e vague et se situe actuellement à 42%.

Ces résultats sont d'autant plus intéressants que d'habitude, le soutien aux initiatives populaires a tendance à baisser plus on s'approche de la date des votations.

Votants pas influencés par la campagne des opposants

Reste que si le camp des partisans a bien gagné 2% au fil des dernières semaines, les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen précisent néanmoins que cette hausse ne signifie pas que le soutien au texte est devenu plus grand, mais uniquement qu'il est resté stable. Selon eux, la campagne des opposants n'a pour le moment pas mené à un changement d'avis auprès des votants. Les données concernant les électeurs du PDC le prouvent: alors que les politologues pensaient que ces personnes allaient être toujours plus nombreuses à rejeter l'initiative, ils constatent que l'approbation des électeurs du PDC est restée stable: 54% de «oui» lors de la 1ère vague, 53% de «oui» lors de la 2e vague et 53% de «oui» lors de la 3e vague.

Autre point intéressant: si l'initiative est acceptée de justesse (soit à près de 50%) le 27 novembre prochain, elle pourrait être rejetée par la majorité des cantons puisque l'approbation du texte est particulièrement élevée dans les cantons urbains et fortement peuplés. Une telle situation s'était présentée lors de la votation fédérale du 3 mars 2013: alors qu'une majorité des Suisses avait accepté l'arrêté fédéral sur la politique familiale, ce dernier avait finalement été rejeté par la majorité des cantons.

Disparités régionales

Un rapide coup d'oeil sur les différentes régions linguistiques montre: l'approbation est la plus élevée en Suisse romande avec 63%. Arrivent ensuite le Tessin et la Suisse alémanique avec 54%.

Si le peuple dit «oui», Beznau I, mise en service en 1969, devrait être arrêtée l'année prochaine. Idem pour les centrales de Beznau 2 et de Mühleberg, construites en 1972. A noter que cette dernière sera de toute manière débranchée en 2017, sur décision de son exploitant, les Forces motrices bernoises. Enfin, la centrale de Gösgen devrait être arrêtée en 2024 et Leibstadt en 2029.

Quelques informations sur le sondage

La 3e vague du sondage en ligne a été réalisée les 10 et 11 novembre sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 15'462 personnes issues de toute la Suisse ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,2%.

(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • niouniou le 16.11.2016 07:03 Report dénoncer ce commentaire

    Encore des sondages?

    83% des gens répondent n'importe quoi aux sondages, moi le premier!

  • Luca le 16.11.2016 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Faute aux verts

    Oui très bien, c'est le moment de changer. Il faut lancer l'innovation en Suisse et ne pas rétrograder. L'atome, c'est fini. ET LES VERTS.... ARRETEZ DE FAIRE OPPOSITION AUX PROJETS RENOUVELABLES.... parce que cest pas beau, parce que nan nan na.

  • Fabrice Ducommun le 16.11.2016 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo belle mentalité!

    C'est tellement plus simple d'aller brouter l'herbe chez les voisins! Arrêter nos centrales et polluer les autres pays qui devront nous acheminée de l'électricité, c'est bien! Belle mentalité! Et bien moi je vais voté non! Les verts veulent arrêter nos centrales, mais ne veulent absolument pas d'éolienne, vous comprenez quelque chose vous! Ce que je comprend par contre, c'est que, les consommateurs vont devoirs passé à la caisse et la facture sera " salé". Ras le bol de payé pour des idées complétements incohérentes.

Les derniers commentaires

  • Lison le 16.11.2016 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr que oui !

    Sinon, on en est où avec Tchernobyl déjà ? Ah oui, on doit encore s'en occuper, 30 ans après (et pour longtemps) ! Sortir du nucléaire est totalement logique, on ne sait même pas comment éliminer les déchets qui restent actifs et dangereux pendant des centaines d'années ! Quelle Terre voulons-nous laisser à nos enfants ? Et rassurez-vous, une sortie du nucléaire ne nous fera pas revenir à l'éclairage à la bougie.

    • Pierre Genoud le 16.11.2016 17:54 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr que oui

      Quand on connait pas, on se renseigne plutôt que de répéter des conneries.

  • Basler le 16.11.2016 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    REFLECHIR SANS ARRIERE PENSEE

    Je suppose que tous le monde est d'accord de sortir du nucléaire, mais personne sait comment faire ! Alors avant de les fermer hâtivement, il me semble d'étudier comment les fermer proprement, ce qui n'arrive pas tout de suite. Ceux qui les ont construites, qu'ils s'y mettent au travail pour trouver comment les démonter proprement. La construction à été faite hâtivement et une grave erreur ! Alors prenez le temps d'effectuer une élimination responsable et propre, et arrêter de prendre des décisions à coup de tête et irrationnelles. Pour cela le gouvernement port une grande responsabilité.

  • Gilles le 16.11.2016 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    UDC qui dit Oui

    Je suis UDC et j'ai voté OUI à cette initiative. Pour une fois (et même la seule fois d'ailleurs), les Verts ont raisons. Il faut admettre quand ils ont raisons, c'est tellement rare. Oui le 27 novembre et après bye bye les Verts !

    • Tobi le 16.11.2016 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      Oui et oui

      Ils ont raison oui, moi aussi je vote UDC, mais il faut qu'ils arrêtent de freiner les projets renouvelables... les verts et toutes ces associations du paysage et d'autres

  • RoRo le 16.11.2016 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ca parait évident

    A choisir, je préfère n'avoir de l'électricité que 12h par jour que de devoir subir un accident nucléaire

  • Arnaud le 16.11.2016 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Fais comme je dis, pas comme je fais

    Quant les verts nous proposerons des projets fiables et réalisable à long terme, je voterais pour la sortie du nucléaire. Mais pour le moment je n'aie vue que des idées farfelues, et de concret, des oppositions à la pelle quant un projet éolien veux ce faire....