Suisse

20 septembre 2019 14:11; Act: 20.09.2019 18:54 Print

A pied à l'école: le Pedibus fête ses 20 ans

Le Pedibus fête cette semaine son vingtième anniversaire. Ce système d'accompagnement des enfants à pied à l'école, né à Lausanne en 1999, compte aujourd'hui 3000 utilisateurs en Suisse.

Sur ce sujet
Une faute?

A l'occasion du 20e anniversaire du Pedibus, plus d'un millier d'enfants se sont réapproprié la rue lors d'une dizaine de cortèges en Suisse.

De grandes figures sportives comme Lara Gut-Behrami et Amélie Wenger-Reymond, ainsi que des conseillers d'Etat et des syndics ont marché aux côtés des enfants au rythme du Pedibus, indique l'Association transports et environnement (ATE) dans un communiqué.

L'ATE a également organisé cette semaine des expositions photographiques dans plusieurs villes, ainsi qu'une série d'actions pour sensibiliser les enfants à la marche et encourager la prise en compte de leurs besoins dans l?espace public.

Ces actions sont très importantes dans un contexte où la mobilité active des enfants a diminué de 9% entre 1994 et 2015, où le taux d'obésité infantile reste élevé (19,3%) et où le sentiment d'insécurité pousse trop de parents à accompagner leurs enfants en voiture à l'école, explique l'organisation.

Né en Australie

Pratique née en Australie, le Pedibus a ouvert sa première ligne en Suisse en 1999 à Lausanne, sous l'impulsion d'un groupe de parents. A partir de 2002, le système a été développé partout dans le pays par l'ATE.

Sur son site internet, le Pedibus recense aujourd'hui 1500 lignes officielles, ainsi des «milliers d'autres lignes informelles». Le système est utilisé par 3000 enfants, encadré par 1600 accompagnants. La moyenne des trajets est d'un kilomètre.

La plupart des lignes se trouvent en Suisse romande. Mais il en existe également plusieurs dizaines en Suisse alémanique et au Tessin.

L'itinéraire de la ligne de Pedibus, ses arrêts et ses horaires sont décidés par les parents. Ceux-ci doivent également officier comme accompagnant, ce rôle pouvant aussi être tenu par des grands-parents ou une maman de jour. Les différents arrêts sont signalés par des panneaux.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • En Baskets le 20.09.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A pieds

    Bravo aux enfants qui vont à pied à l'école, chaque jour, par n'importe quel temps. Nous habitons un petit village sans trottoir, c'est une discipline à avoir pour les enfants que de marcher au bord de la route et le principal danger à l'heure de l'école c'est bel et bien..... les parents qui véhiculent leurs enfants, n'en déplaise aux concernés.

  • La Suisse le 21.09.2019 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trottoir

    Années 80 on savait Aller seul

  • bof le 21.09.2019 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    pas de quoi être fier

    Quand je pense que des petits africains marchent 10km par jour pour aller à l'école seuls et que nous on doit encadrer ces lardons parceque leurs assistés de parents ne savent pas les éduquer....

Les derniers commentaires

  • La Suisse le 21.09.2019 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trottoir

    Années 80 on savait Aller seul

  • bof le 21.09.2019 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    pas de quoi être fier

    Quand je pense que des petits africains marchent 10km par jour pour aller à l'école seuls et que nous on doit encadrer ces lardons parceque leurs assistés de parents ne savent pas les éduquer....

  • zenitude le 20.09.2019 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pedibus

    1600 surveillants pour 3000 a surveiller mais vous rigolez ? c'est une histoire belge ?

    • Pasteck Perret le 21.09.2019 02:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @zenitude

      C'est un system de tournus de parents d'élèves, ils ne sont pas 1600 par jour à accompagner les 3000 enfants !

  • En Baskets le 20.09.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A pieds

    Bravo aux enfants qui vont à pied à l'école, chaque jour, par n'importe quel temps. Nous habitons un petit village sans trottoir, c'est une discipline à avoir pour les enfants que de marcher au bord de la route et le principal danger à l'heure de l'école c'est bel et bien..... les parents qui véhiculent leurs enfants, n'en déplaise aux concernés.

  • albeeert "le compagnon de chemin" le 20.09.2019 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bon pour le moral et le physique

    ils ont cas chanter "un kilomètre à pieds ça use les chaussures..." bande de fainéants