Skullbreaker-Challenge

21 février 2020 15:05; Act: 21.02.2020 16:10 Print

Ado à l'hosto après un dangereux défi en ligne

par Julia Ulrich/ofu - Une Argovienne a été victime du Skullbreaker-Challenge, consistant à donner des coups de pieds dans les jambes d'une personne en train de sauter en l'air. Elle a subi une commotion cérébrale.

Une faute?

Un nouveau défi en ligne fait de plus en plus de victimes à travers le monde. Appelé Skullbreaker-Challenge, soit défi du crâne brisé en français, il fonctionne de la sorte: trois personnes se tiennent debout les unes à côté des autres. Lorsque celle du milieu saute en l'air, les deux autres lui donnent des coups de pieds dans les jambes afin qu'elle ne retombe pas sur ses pieds. Le tout est filmé et posté en ligne, comme par exemple sur l'application TikTok.

Une mère américaine a récemment mis en garde contre cette mode «dangereuse» après que son fils se soit sévèrement blessé au visage:

Il semblerait que le défi soit également apprécié en Suisse. Une Argovienne de 16 ans raconte avoir été victime du Skullbreaker-Challenge, mercredi de la semaine dernière. «J'étais en ville avec deux camarades de classe quand elles m'ont demandé de sauter en l'air. Je l'ai fait sans me poser de questions.»

Elle se souvient que tout est devenu noir: «Je me suis rendue compte que j'étais couchée au sol. Après un certain temps, j'ai pu me relever. Mais j'avais vraiment mal à la tête, tout tournait et j'avais des nausées.» Comme deux jours plus tard son état ne s'était pas amélioré, sa mère l'a emmenée aux urgences. Là-bas, les médecins ont diagnostiqué une commotion cérébrale.

TikTok efface les vidéos

L'ado assure qu'elle ignorait qu'on allait lui faire subir le Skullbreaker-Challenge. «Si je l'avais su, je ne l'aurais pas fait.» Et d'ajouter: «Même si elles se sont excusées, je ne peux pas leur pardonner. Je suis juste contente de ne pas avoir de séquelles à vie.»

Contacté, l'hôpital de l'Ile à Berne estime que ce défi en ligne est très dangereux. «Les gens peuvent subir de graves blessures en chutant», informe le porte-parole Adrian Grob. Et d'ajouter: «Nous déconseillant vivement d'y participer.» L'hôpital cantonal de Saint-Gall met lui en garde contre d'éventuelles graves blessures au niveau du crâne.

Un porte-parole de TikTok a quant à lui expliqué à Gulf News que les vidéos de ce défi étaient effacées dès qu'elles sont signalées.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Daria le 21.02.2020 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Ou va t'on ?

    Je suis vraiment dépassée par la connerie humaine.

  • Un con quoi ! le 21.02.2020 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Petit con, jeune con, vieux con !

    Les ados sont cons c'est bien connu ! Certains meurent de leurs conneries avant d'être adultes ! D'autres deviennent adultes mais son toujours aussi cons, et là on se demande s'ils n'auraient pas mieux faire de mourir jeunes .

  • Bibi le 21.02.2020 23:42 Report dénoncer ce commentaire

    Cette génération et foutu

    Bienvenue dans le monde de l'idiocratie!

Les derniers commentaires

  • Yaya le 22.02.2020 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Débile

    Vivement le challenge de la roulette russe !

  • BleriM le 22.02.2020 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Il faux économisé

    Ça ces stupide. Il feraient mieux économisé pour acheté la première voiture. Avec petit boulos dans construction il peux facile avoir une belle BMW de occasions.

  • dani sion le 22.02.2020 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    ados

    est-ce possible d être encore plus cons ces ados ?

  • ET grand papa et grand maman ? le 22.02.2020 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    C' est fou la ressemblance .

    En regardant les vidéos, Tel père, Tel fils . Telle mère , telle fille

  • Mike Ro le 22.02.2020 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et ça veut...

    Les généralisations... Et ça se veut supérieur et moralisateur.