Suisse

13 mai 2019 13:57; Act: 13.05.2019 21:14 Print

Affaire Karimov: procureur fédéral récusé

Patrick Lamon a été dessaisi de l'enquête pour blanchiment qu'il menait depuis 2012 contre Gulnara Karimova, la fille de l'ancien président ouzbek Islam Karimov, décédé en 2016.

storybild

Gulnara Karimova a obtenu gain de cause avec sa demande de récusation. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le procureur fédéral Patrick Lamon est relevé de l'enquête pour blanchiment qu'il menait depuis 2012 contre Gulnara Karimova. Le Tribunal pénal fédéral a admis la demande de récusation déposée par la fille de l'ancien président ouzbek Islam Karimov, décédé en 2016.

Patrick Lamon s'est joint à une délégation du Ministère public de la Confédération (MPC) qui rendait visite à son homologue ouzbek du 12 au 14 septembre 2018. Ce déplacement a été suivi le 19 décembre par une rencontre entre le MPC et une délégation de Tachkent.

Après avoir tenté à plusieurs reprises d'obtenir des renseignements sur ces contacts, le défenseur de Mme Karimova a demandé la récusation des six participants au voyage, parmi lesquels figure aussi le procureur général de la Confédération Michael Lauber.

Dans une décision publiée mardi, le Tribunal pénal fédéral a écarté les demandes visant les personnes qui ne jouent pas de rôle dans la procédure en cours contre la recourante. En revanche, il a estimé que le déplacement de Patrick Lamon, en dehors de toute commission rogatoire, pouvait donner une apparence de prévention.

Explications insuffisantes

En effet, les réponses du MPC n'ont pas permis de déterminer quelles démarches ont été entreprises par Patrick Lamon en Ouzbékistan. Le MPC a expliqué que le voyage avait pour but «de clarifier, dans le respect des normes imposées par le droit suisse, la situation, notamment sous l'angle de l'entraide judiciaire et des droits de la défense».

Un but qui, selon les juges de Bellinzone, n'est pas sans rapport avec Mme Karimova. Cette dernière, qui était assignée à résidence en Ouzbékistan, a été remise en prison en mars dernier. La Cour des plaintes estime que cette détention «dans des conditions opaques» semble découler, sinon de la procédure menée en Suisse, tout au moins de sa filiation avec l'ancien président ouzbek.

A mi-mars, le Tribunal pénal fédéral a annulé la décision du MPC de vendre trois voitures de luxe appartenant à la famille Karimov. Il a estimé que cette grave atteinte à la garantie de la propriété n'était en rien urgente puisque le MPC a séquestré les clés de ces véhicules en 2013 déjà. Depuis, ceux-ci sont restés à l'abandon dans la propriété Karimov à Cologny (GE).

Blanchiment

En juillet 2012, le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une instruction pénale à l'encontre de l'assistante personnelle de Mme Karimova et du directeur général de la filiale ouzbèke d'une société russe de télécommunications, pour soupçon de faux dans les titres et blanchiment d'argent.

La procédure a ensuite été étendue à deux collaborateurs de Mme Karimova, à Mme Karimova elle-même ainsi qu'à son ex-époux. Dans le cadre de cette procédure, le MPC a bloqué plus de 800 millions de francs appartenant à Mme Karimova et à son entourage.

Le MPC a prononcé en mai 2018 deux premières condamnations sous forme d?ordonnances pénales à l'encontre de l'ex-mari et de l'ancienne assistante de Mme Karimova, assorties d'une confiscation d'un montant équivalent à 685 millions de francs. Le défenseur de Mme Karimova a fait recours et formé des oppositions contre les ordonnances pénales et de confiscation du MPC. (décision BB.2018.195 du 3 avril 2019)

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Latrick Pamon le 13.05.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Redoutable efficacité

    Ben en même temps, si ça dure depuis 2012 et qu'il n'a rien obtenu...

  • Jorg le 13.05.2019 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Deux poids, deux mesures

    Si c'est un pauvre gars qui vole une boite de sardines pour manger, ils le foutent au clou et doit payer une amende.

  • Grandmaman le 13.05.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mme

    Comment par hasard comme c'est facile et après on enterre l'affaire

Les derniers commentaires

  • Cal. Ambour. le 14.05.2019 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Géographie

    c est quoi l Ousbec qui se tend?

  • Jorg le 13.05.2019 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Deux poids, deux mesures

    Si c'est un pauvre gars qui vole une boite de sardines pour manger, ils le foutent au clou et doit payer une amende.

    • Duflan le 13.05.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jorg

      Et si c'est un riche gars qui vole une boîte de caviar, il lui arrive quoi? Non, parce que je serais curieux de savoir vu qu'on a la chance d'avoir un spécialiste des questions judiciaires avec nous sur ce site...

  • Grandmaman le 13.05.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mme

    Comment par hasard comme c'est facile et après on enterre l'affaire

    • pour une poignée de dollars le 13.05.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      @Grand-maman

      Quand on est des millionnaires, comme toi et moi, notre devoir est d'aider et de protéger cette pauvre milliardaire. Es-tu une rappeuse - influenceuse qui s'ignore?

    • Grandmaman le 13.05.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @pour une poignée de dollars

      Je suis poitrinaire

  • Latrick Pamon le 13.05.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Redoutable efficacité

    Ben en même temps, si ça dure depuis 2012 et qu'il n'a rien obtenu...

    • Thomas le 13.05.2019 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Latrick Pamon

      Ben en même temps, c'est si facile de commenter...quand on connaît pas l'affaire

    • Pierre le 13.05.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Thomas

      Si les preuves étaient flagrantes elle serait déjà jugée non ?