Canton de Fribourg

31 juillet 2018 17:54; Act: 31.07.2018 18:13 Print

Alain Berset fait l'éloge de la Constitution suisse

Le président de la Confédération s'est exprimé à l'occasion des festivités du 1er août face à des invités lors d'un brunch à Bellegarde (FR) et à sa commune de Belfaux (FR).

storybild

Alain Berset. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous vivons en Suisse dans la paix et la prospérité. Nous le devons en grande partie à nos institutions et à notre Constitution fédérale», a relevé Alain Berset, selon la version écrite de son discours. Cette dernière a été adoptée en 1848, après un demi-siècle de tensions politiques, ayant débouché sur une guerre civile.

Pour le président de la Confédération, la Constitution démontre que dans un conflit, les deux parties peuvent être gagnantes. «De bons compromis conduisent souvent à des solutions durables».

Et Alain Berset de souligner que de telles solutions sont aujourd'hui nécessaires pour la prévoyance vieillesse ou le système de santé. «Nous devons tout faire pour que l'AVS puisse continuer à verser des rentes et que le niveau des pensions soit maintenu pour tous. Nous devons aussi faire tout notre possible pour ralentir la croissance des coûts de la santé».

Capacité de compromis

En cette période de polarisation, la Suisse doit d'autant préserver sa capacité à faire des compromis, souligne le conseiller fédéral. Grâce à cela, le pays se porte bien aujourd'hui, que ce soit au niveau économique, de son système de santé, ou de son système éducatif.

De nombreuses personnes s'engagent également pour le bien commun et la Suisse concilie de mieux en mieux vie familiale et professionnelle, «même s'il reste encore beaucoup à faire». Pour le Fribourgeois, des défis subsistent toutefois dans l'emploi des plus de 55 ans, dans l'égalité salariale homme/femme et dans la protection sociale des travailleurs à l'ère du numérique.

En matière de politique extérieure, la Suisse continuera par ailleurs à s'engager pour un ordre international basé sur l'équité et le respect mutuel. «Les autres Etats ne sont pas que des concurrents, mais aussi des partenaires potentiels».

A ce titre, le président de la Confédération juge «particulièrement importantes» les relations avec l'Europe, qu'il souhaite encore développer et pérenniser. «L'Union européenne est de loin notre partenaire commercial le plus important», a t-il notamment rappelé.

Randonnée

Alain Berset s'est exprimé mardi peu après midi lors d'un brunch offert par l'Union suisse des paysans dans une cabane d'alpage à Bellegarde (FR), dans la région du Lac Noir. «Nous avons pu déguster des yoghourts ou du fromage et nous avons même eu le droit à un concert d'accordéon», a précisé à Keystone-ATS son porte-parole Peter Lauener. Selon ce dernier, tout se passe bien, «malgré la chaleur».

Cette étape faisait partie d'une randonnée de 11 kilomètres, qui a mené le conseiller fédéral au Lac Noir. Ce dernier était notamment accompagné de 120 personnes de toute la Suisse, tirées au sort parmi quelque 600 participants à un concours organisé par l'Illustré et la Schweizer Illustrierte.

Le Fribourgeois mettra ensuite le cap vers sa commune de Belfaux (FR), où il prononcera en soirée le traditionnel discours. Et le lendemain, Alain Berset traversera la Sarine pour s'exprimer sur la Prairie du Grütli.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jules le 31.07.2018 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    Prospérité ?

    Monsieur le Président de la Confédération, faut-il vous rappeler qu'en Suisse, tout le monde ne vit pas dans la prospérité malgré les bons compromis et ceci des deux côtés de la barrière de rösti. Il ne serait que justice, pour une fois et en cette veille de 1er août, de l'admettre.

  • Swiss le 31.07.2018 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La suisse ne va pas si bien

    J ai jamais lu autant de conneries sort de ton bureau mon petit Alain on as pas tous ton salaire!! la Suisse va mal on as de la peine à joindre les deux bouts de toute façon ce système ce grippe on commence à le sentir c est une question de temps

  • Juju le 31.07.2018 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bla-bla-bla

    Alors il faut qu il aide nos anciens et c est pas le cas, gros nul ce mec

Les derniers commentaires

  • pupuce le 01.08.2018 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Le comble du comble, il ferait mieux de la respecter la Constitution Suisse ! votations et autres !

  • Julius T le 01.08.2018 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Constitution

    Il parle de la constitution qu il a violé avec ses petits camarades lors de la votation sur l immigration de masse? La constitution quil veut soumettre aux juges de l UE avec le passage au forceps de l accord cadre/accord de soumission à l UE?

  • Luna le 01.08.2018 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inepties....

    Que ça fait souci de telles inepties ! Venez donc partager le quotidien dune grande majorité du peuple, venez donc chercher un travail avec les plus de 50(et pas 55) essayez de concilier primes de caisse maladie et facture de dentiste et dopticien!payez donc les études à vos enfants qui nont pas droit à des aides car malheureusement votre salaire est trop élevé mais malgré tout vous arrivez à peine à finir le mois! Mettez vous un peu au niveau du monde réel et renoncez à la moitié de vos retraites dorées, peut-être ainsi le peuple suisse commencera à vous croire!

  • Constitution le 01.08.2018 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Mr Berset vous parlez de la Constitution Suisse bravo Mais pourquoi les 150 députés Vaudois sont incapables de faire respecter la Constitution Vaudoise larticle 65a De toute évidence il y a une énorme erreur et surtout une grande différence Avec un grand COPINAGE qui anéanti les honnêtes citoyens

    • zigouille le 02.08.2018 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Constitution

      Bravo très bon et juste commentaire ! Pour info les 150 parlementaires encaissent du fric à tort et à travers et suivent à la ligne ce que leurs commmanditaires, soit les assureurs, banques, etc. leurs ordonnent de faire et ils obéissent aux ordres reçus sans se poser de question ! Facile d'être un parlementaire t'encaisse tout simplement!

  • Jean Dumur le 01.08.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ? tel est la question

    Pour quelle raison les commentaires sur les réfugiers de notre ministre de la police ne sont pas ouverts ??? ah oui elle est de gauche ...