Votations 19 mai

02 avril 2019 13:53; Act: 02.04.2019 16:28 Print

Alliance pour la réforme de la loi sur les armes

A l'exception de l'UDC, tous les partis politiques défendent la révision de la loi sur les armes et la garantie de l'accord de Schengen/Dublin.

Un oui au durcissement de la loi sur les armes permettrait d'améliorer la lutte contre le trafic illégal d'armes.
Sur ce sujet
Une faute?

La révision de la loi sur les armes renforcera la sécurité en Suisse. Mais elle permettra aussi de garantir le maintien de l'accord de Schengen/Dublin. Les partisans de la réforme soumise au vote le 19 mai sont passés à l'offensive mardi.

Les enjeux sont importants et toutes les forces sont nécessaires pour défendre cet objet, ont indiqué devant la presse les membres du comité interpartis réunissant PLR, PS, PDC, PVL, Verts, PBD et PEV. Les campagnes sont indépendantes et les arguments différents, mais l'objectif est le même, ont-ils expliqué. L'UDC, à l'origine du référendum avec les milieux du tir, est seule à prôner le non.

Aussi sur l'accord de Schengen/Dublin

La votation ne porte pas seulement sur les armes, mais également sur l'accord de Schengen/Dublin. La Suisse doit mettre en oeuvre la nouvelle directive européenne sur les armes si elle veut rester dans l'alliance. En cas de «non», la coopération prendra fin automatiquement, à moins que tous les Etats de l'UE et la Commission européenne acceptent, dans les 90 jours suivant la notification helvétique, de faire une concession à la Suisse.

L?Europe entière est encore sous la menace terroriste et des mesures communes sont nécessaires, a expliqué le conseiller aux Etats Daniel Jositsch (PS/ZH). Sans ces accords, la Suisse serait confrontée à un problème de sécurité important et se retrouverait isolée sur le plan international. Il est souhaitable que les Etats coordonnent leurs efforts.

Enjeu pour l'économie

Les enjeux de la votation vont au-delà des tireurs et des militaires, a argumenté le conseiller aux Etats Olivier Français (PLR/VD). Si la révision est rejetée, la Suisse perdra tous ses avantages liés à Schengen. Le retour aux frontières affectera directement l'économie, en particulier le secteur du tourisme. Des emplois seront menacés.

C'est à se demander si les opposants ne profitent pas du référendum pour s'attaquer aux accords avec l'Union européenne et à les dénoncer, s'est interrogé la conseillère nationale Ida Glanzmann (PDC/LU).

Les opposants de la révision mettent en avant les menaces qui pèsent sur la tradition du tir en Suisse. La mise en oeuvre de la directive européenne sur les armes contient pourtant des exceptions, a ajouté le président du PBD Martin Landolt. Ni les armes militaires ni le tir ne sont affectés. «Personne ne sera désarmé et il n'y a pas de diktat européen», a affirmé le conseiller national glaronais.

Contre le trafic illégal

Pour le reste, un oui au durcissement de la loi sur les armes permettra d'améliorer la lutte contre le trafic illégal d'armes et de garantir une meilleure traçabilité des armes semi-automatiques. La révision interdit les armes à feu semi-automatiques à épauler équipées d'un chargeur d'au moins 10 coups. Pour les armes de poing, l'interdiction vaudra dès 20 cartouches.

Le fusil ne sera pas classé dans la catégorie des armes prohibées lorsque son propriétaire décide de le garder à la fin de son service militaire. Il ne le sera que s'il est transmis à un héritier ou vendu. Les détenteurs d'une arme à feu passant dans la catégorie des armes interdites pourront se contenter d'une simple annonce à leur canton dans un délai de trois ans.

Tir sportif possible L'acquisition d'une arme et son utilisation pour le tir sportif resteront possibles, désormais sous réserve d'une autorisation exceptionnelle au lieu d'un permis d'acquisition. Les concernés devront en outre prouver, après cinq et dix ans qu'ils sont membres d'une société de tir ou pratiquent régulièrement le tir. Rien ne changera pour les chasseurs et des dispositions sont prévues pour les collectionneurs et les musées.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patrice le 02.04.2019 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aberrant

    Aucun terroristes n'utilisera un arme achetée légalement, cette loi est un aberration totale et prétendre sécuriser le citoyens en limitant l'accès aux armes achetées légalement c'est un mensonge.

  • Roi Idi le 02.04.2019 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    NON

    Non et voter non , il y a jamais eu d attentat avec des armes déclarée et en Suisse les armes sont déclarée , pourquoi l Europe veux venir faire la loi en suisse , on est neutre et qu'il regarde dans l Europe ce qui ce passent.

  • Pom le 02.04.2019 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réforme accords

    Bizarre , la Suisse parle de Schengen-Dublin alors que tous les membres de l'UE songent à réformer fondamentalement ces accords après les élections européennes de mois de mai.Bizarre , bizarre !

Les derniers commentaires

  • Jean Luc le 08.04.2019 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assez de ces armes

    Quand on voit un bobet de soleurois qui sort sa carabine pour tirer sur des ados qui font du bruit dans la rue, on peut effectivement mettre quelques tours de vis sur la loi qui régit les armes, au final, notre sécurité est inversement proportionnelle aux nombre d'arme dans la nature et aux mains de personnes instables.... Pour le tapage nocturne, il suffit d'un coup de fil à la gendarmerie, on ne tire pas sur des gamins !

  • Jaja le 04.04.2019 01:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Le petit peuple suisse a le quotient intellectuel d'une huître. Sérieusement. Je suis suisse mais les les gars. Les armes woaw c'est ça qui fait qu'on est une civilisation. Vous préférez voter pour des armes que pour des vacances. C'est lamentable.

  • Martina Marietta le 03.04.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Loi qui passe à côté des butes.

    Je n'aime pas le football, mais je n'empêche personne de posséder un ballon et de jouer au foot. Je n'aime pas les armes à feu, mais je n'empêche personne d'en posséder et d'aller au stand de tir. Par conséquence, je refuse cette loi sur les armes qui est totalement inutile. Finalement, un gouvernement qui se comporte bien avec son peuple n'a rien à craindre de personnes armées. L'UE a peur de sa population et cherche à la désarmer. Mais n'empêchera pas les terroristes de sévir.

    • Jean Luc le 03.04.2019 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Martina Marietta

      J'aime pas les armes et encore moins les débiles qui dégomme tout ce qui bouge, donc se sera "oui"

  • Darth le 02.04.2019 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mensonge déjà en 2005

    Déjà le CF de l'époque a menti car Schengen en reprenant le droit européen aurait dû être accepté à la double majorité ce qui ne fut pas le cas. Donc ce vote éteint une tromperie. Corrigeons le tir et votons un grand NON à cette loi liberticide qui ne protégera personne

  • marcValais le 02.04.2019 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réveillez vous

    L UDC comme dab à côté des nouvelles réalités. On est plus au stade du réduit national.

    • Pierre le 03.04.2019 00:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      C'est tellement mieux de perde chaque fois un peu de nos liberté, vive le communisme, hein !

    • raah.1386 le 03.04.2019 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      Je dirais plutôt : tous contre l'UDC, quel que soit le sujet - comme d'hab'... Le "politiquement correct" veut que tout ce que défend l'UDC soit méprisable. S'engager pour notre démocratie directe, plutôt que d'accepter aveuglément des lois imposées par Bruxelles ne relève pas d'un "esprit de Réduit National", mais simplement du bon sens...

    • marcValais le 05.04.2019 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @raah.1386

      Et le bon sens va à l encontre de notre prospérité