Suisse

12 septembre 2019 22:29; Act: 12.09.2019 22:29 Print

Aménager plus facilement les voies d'arrêt d'urgence

Le National veut des procédures d'approbation plus légères pour les travaux permettant de créer une 3e piste de circulation et faire sauter des goulets d'étranglement sur les autoroutes.

storybild

Les élus veulent faciliter la création de tronçons sur trois voies, comme ici à Morges (VD) (Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Contre l'avis du Conseil fédéral, le Conseil national a soutenu jeudi par 115 voix contre 75 une motion de Christian Imark (UDC/SO) exigeant de soumettre la réaffectation des bandes d'arrêt d'urgence à une procédure simplifiée d'approbation.

Laisser les véhicules circuler sur ces voies permet d'éliminer à moindres frais les goulets d'étranglement sur les routes nationales, a plaidé le motionnaire. Il ne faut pas élargir de point ni utiliser des surfaces beaucoup plus grandes. Or ces réaffectations sont soumises aux mêmes procédures d'approbation des plans que dans le cadre de l'aménagement complet de voies d'autoroute. Cette charge de travail énorme est injustifiée.

Lorsqu'il s'agit d'une mesure locale de gestion du trafic sans gros travaux, une procédure d'approbation n'est pas nécessaire. Celle-ci se justifie en revanche dans les autres cas, la réaffectation nécessitant généralement d'autres travaux plus importants comme la mise en place de mesures de protection contre le bruit, a objecté la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer sur cette question.

(ats)