Zurich

29 août 2012 08:51; Act: 29.08.2012 12:03 Print

Amende salée pour un bretzel

par Olivia Fuchs - Une automobiliste de Dübendorf (ZH) a été dénoncée aux autorités par un policier pour avoir mangé un Bretzel au volant. Elle a dû s'acquitter d'une contravention de 250 francs.

Une faute?

Sandra D*. n'en revient toujours pas. Elle roulait en ville de Dübendorf (ZH) lorsqu'elle a eu un petit creux. Entre deux feux rouges, l'automobiliste a mordu dans un bretzel. Ce qui s'est passé ensuite, la Zurichoise le qualifie de «grotesque»: «Un policier m'a fait signe de la main pour que je me mette de côté. Au début, je ne savais pas vraiment pourquoi. Mais quand il m'a demandé si le bretzel était bon, j'ai compris.»

Dénoncée

L'agent lui a expliqué qu'il était interdit de manger en conduisant. «Je me suis dit qu'il allait me donner une amende de 100 francs comme c'est le cas lorsqu'on téléphone au volant. J'étais même prête à payer sur place», se rappelle Sandra D*. Mais à sa grande surprise, le policier n'a pas voulu de son argent. «Il m'a dit qu'il allait me dénoncer au Tribunal de district et à l'Office de la circulation routière», a-t-elle raconté à «20 Minuten».

Conduite difficile

Quelques jours plus tard, la Zurichoise a dû constater avec effroi que la contravention pour «occupation qui rend la conduite du véhicule plus difficile» s'élevait à 250 francs: «C'est le bretzel le plus cher que j'ai mangé dans toute ma vie!» s'est-elle exclamée.

Contacté, le commandant de la police municipale de Dübendorf, Walter Schweizer, a affirmé qu'il ne pouvait pas s'exprimer sur ce cas concret. «De manière générale, il ne faudrait ni boire ni manger au volant. Le conducteur peut toujours s'arrêter sur un parking ou une aire d'autoroute», a-t-il néanmoins expliqué à la radio alémanique DRS.