Zurich

07 février 2019 19:42; Act: 08.02.2019 13:28 Print

Ancienne actrice porno candidate au National

Jasmin Maeder, 29 ans, milite dans le parti d'extrême droite PNOS (Parti des Suisses Nationalistes). La formation politique se bat, entre autres, contre les «influences néfastes» de la pornographie.

Une faute?

La présidente de la section zurichoise du PNOS (Parti des Suisses Nationalistes) Jasmin Maeder a déposé, lundi, sa candidature dans les listes de la formation d'extrême droite au Conseil national. Elle a annoncé cette décision via Facebook.

La jeune femme est à la tête de la section zurichoise depuis mars 2017 et pose régulièrement avec d'autres membres du parti en commentant ses photos sur les réseaux sociaux avec des symboles nazis. Mais Jasmin Maeder n'a pas toujours été une politicienne. Il y a une dizaine d'années, la femme tournait des films pornographiques avec un producteur zurichois sous le pseudo de Cleopatra. Certaines productions ont été vues plus de 150'000 fois, mais aucune trace de son passé sulfureux n'est visible sur Facebook. Une recherche rapide sur le Net permet néanmoins de mettre la main sur ses vidéos de l'époque.

Situation cocasse, son programme le PNOS souligne le besoin de protéger les mineurs des «influences néfastes» de la pornographie. Interrogé au sujet de cette situation contradictoire, le président national du parti Dominic Lüthard a expliqué que la Zurichoise soutient le programme. Et que la candidate avait aussi informé le parti de l'existence de ses vidéos porno avant son élection à la présidence de la section. «En même temps, les vidéos sont déjà vieilles de presque dix ans», a-t-il précisé à «20 Minuten».

(dk/atk/20 minutes)