Art contemporain

06 décembre 2011 06:51; Act: 06.12.2011 06:55 Print

Art Basel cartonne à Miami

La foire d'art contemporain qui s'achevait dimanche en Floride a accueilli 50'000 personnes pour sa 10e édition.

storybild

Le Miami Beach Convention Center accueillait la 10e édition d'Art Basel. (Photo: AFP)

Une faute?

La foire internationale d'art contemporain Art Basel a fermé ses portes dimanche à Miami après avoir accueilli quelque 50'000 personnes pour sa dixième édition.

A l'occasion de cette cuvée anniversaire, 260 galeries du monde entier et plus de 2000 artistes contemporains ont attiré quelque 50'000 visiteurs, selon les organisateurs.

«Ce qui s'est passé cette année, c'est que la crise ne s'est pas faite sentir même s'il y a avait clairement un peu moins de gens d'Europe que les années précédentes», a déclaré Orly Benzacar, qui s'occupe de la «Benzacar gallery» et en est à sa dixième Art Basel.

«Les Américains se remettent à acheter. Nous avons vendu 90% (de nos oeuvres, NDA) à des collections américaines, ce qui est très différent d'il y a deux ans et nous a beaucoup surpris», confirme Arne Ehmann, de la galerie Thaddaeus.

Les galeries et les organisateurs ne fournissent pas de bilans chiffrés des ventes conclues lors de la foire. Mais pour le sénateur de Floride Mike Haridopolos, la foire «est plus grosse d'année en année» et des estimations font état de vente à hauteur «d'un milliard de dollars».

Rendez-vous des provocateurs, Art Basel présentait plusieurs curiosités: «The Pig that therefore I am» (Le cochon que je suis), une performance de Miru Kim qui a choisi de montrer les similitudes entre l'homme et l'animal en s'ébattant nue dans une porcherie. Et «Escopetas de Louis Vuitton» (Les fusils de Louis Vuitton), une création de Javier Martin mettant en scène un fusil et des balles taillées dans des sacs Vuitton pour dénoncer la domination du marché par les grandes marques et l'uniformité de la culture.

(ats)