Printemps en Suisse

26 mars 2018 15:02; Act: 27.03.2018 08:47 Print

Les inondations pourraient être «dévastatrices»

par Christine Talos - L'assurance immobilière bernoise tire la sonnette d'alarme: le printemps 2018 pourrait connaître des inondations dévastatrices. Dans le canton de Vaud, on se montre prudent.

storybild

Le quartier de la Matte à Berne, au bord de l'Aar, avait subi de grosses inondations en mai 1999. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La pluie et la neige abondantes de cet hiver risquent d'avoir de graves répercussions en plaine. En effet, la Suisse pourrait connaître cette année de grosses inondations de l'ordre de 1999 où les intempéries avaient fait déborder les cours d'eau dans de nombreux coins du pays. Avec à la clé, des millions de francs de dégâts.

Cette crainte d'un printemps catastrophique émane du chef de l'assurance immobilière du canton de Berne. Ueli Winzenried a en effet déclaré devant les médias bernois être extrêmement préoccupé face à la situation. Selon lui, entre la fonte des neiges en montagne et s'il continue de pleuvoir, il pourrait y avoir «des inondations dévastatrices» en mai, affirme le Bieler Tagblatt.

Le responsable fait donc pression sur les autorités de son canton pour abaisser le niveau des lacs afin qu'ils puissent absorber l'eau issue de la fonte des neiges. Il appelle même les propriétaires de maisons situées dans des zones menacées de vider leurs caves et de préparer des sacs de sable pour le cas où.

Du côté du canton de Berne, on estime que cette sonnette d'alarme est prématurée. Selon Bernhard Wehren, chef de la régulation des lacs à l'Office des eaux et des déchets du canton, il faudrait de fortes pluies, associées à des températures douces pour recréer la situation de 1999. S'il refuse pour le moment de réguler les lacs, il dit suivre de près la situation.

Vaud n'est pas (encore) inquiet

Dans le canton de Vaud, on se montre également très prudent. «Nous ne nous trouvons clairement pas, pour le moment, dans la situation de 1999», explique Philippe Hohl, chef de la division eau à la Direction générale de l'environnement du canton. Le responsable sort d'une réunion avec ses homologues concernés par la 2e correction des eaux du Jura et pour l'instant personne n'est inquiet, indique-t-il.

En 1999, rappelle l'ingénieur, il y avait eu bien plus de neige qu'aujourd'hui dans les montagnes, et le mois de mai avait été en outre très pluvieux. Cette combinaison de facteurs avait fait déborder les cours d'eau et les lacs. «On en est donc loin pour le moment, mais la situation peut évoluer très vite de manière catastrophique», souligne-t-il.

Une situation que le pied du Jura a vécu également en janvier dernier, compare-t-il. On se souvient qu'une forte pluie s'était mêlée à la neige au sol et dans celle du Jura, menaçant de faire sortir de leurs lits quelques rivières.

Lac de Neuchâtel concerné

Pour la région, c'est d'abord le lac de Neuchâtel qui pourrait déborder. En effet, les eaux de fonte des neiges font gonfler les rivières qui arrivent dans le lac de Bienne. Celui-ci, s'il n'est pas régulé par les vannes du barrage de Port, peut alors se déverser dans le lac de Neuchâtel. «C'est ce qui s'était passé en mai 2015», rappelle l'expert. Yverdon et la rive sud du lac s'étaient retrouvés les pieds dans l'eau.

Quant au Léman, il ne risque pas grand-chose. En cas de trop plein dû aux eaux du Rhône, il se déverse lui à Genève via le barrage du Seujet. En revanche, le Valais aussi pourrait se retrouver en situation critique s'il pleut beaucoup sur les bassins versants où la neige était abondante. Une situation que le canton a connue en octobre 2000 où la digue de Chamoson avait cédé lors de la plus grande crue du Rhône du 20e siècle. De nombreuses zones avaient alors été inondées.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • romaro le 26.03.2018 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A force de modifier les....

    .... cours d'eau, detourner des rivieres, betonner a tout va, il ne faut pas etonner. Il y a quelaues decennies cela neigait chaque annee comme cela et il n'y avait pas ces problemes.

  • Callas le 26.03.2018 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La dévastation due à la bêtise de l'humain

    Le changement climatique annoncé fait des siennes, abondantes chutes de neige pluies abondantes et pour clore le tout des constructions toujours plus importantes. Il existe de moins en moins de prairies capables d'absorber l'eau donc elle ruisselle et fini dans les cours d'eaux qui débordent. Le Dieu argent ne peut rien changer et les assurances doivent casquer, ce qu'elle déteste par dessus tout.

  • Wethos le 26.03.2018 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis fan

    Ce message veut simplement dire : " Prends une assurance "

Les derniers commentaires

  • Cerneau Bill le 27.03.2018 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une digue, pourquoi faire?

    Super on va inonder Mühleberg comme ça faudra pas attendre 2020...avec toutes les surfaces qu'on bétonne, il nous faut plus de déversoirs de secours en obligeant les responsables de notre sécurité d'habiter les zones inondables ... comme à Tokyo.

    • Fred Eric le 27.03.2018 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cerneau Bill

      Les gens qui vivent à Berne étaient en sûreté avant que l'on bétonne et goudronne à tour de bras créant des surfaces étanches où toutes les chutes de pluie ne peuvent plus infiltrer le sol

  • Pubpubpub le 26.03.2018 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Signez ici

    Intox : Propagande pour vendre des assurances!

    • Emilie les pieds dans l'eau le 27.03.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

      Et aussi

      Et aussi pour vendre des bottes en caoutchouc!

  • Rafi le 26.03.2018 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pluie...

    Et au mois daoût il sera interdit de faire un feu parce quil aura pas assez plu!!! Jy comprend plus rien...

  • Nins le 26.03.2018 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Yes

    On va pouvoir pêcher en pleine ville, sans devoir se coltiner un voyage en campagne! Yes Yes Yes

  • Tonton le 26.03.2018 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haha

    C'est une annonce pour nous signaler une hausse d'assurance?