Suisse

30 octobre 2016 11:10; Act: 30.10.2016 13:22 Print

Axpo pourrait réclamer une fortune

Si le peuple accepte l'initiative des Verts «Sortir du nucléaire», l'exploitant demandera 4,1 milliards de francs d'indemnisation.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

«Evidemment», répond le patron d'Axpo Andrew Walo, à la question de savoir si la firme demanderait une indemnisation en cas de «oui» à l'initiative des Verts. «Tous les avis de droit que nous avons obtenus sur cette question sont formels, les bases légales pour une indemnisation par la Confédération existent», indique-t-il dans une interview à la NZZ am Sonntag.

Le Conseil fédéral, opposé à l'initiative en votation le 27 novembre, craint justement des demandes d'indemnisation en cas de débranchement anticipé des centrales nucléaires. Il les chiffre toutefois clairement plus bas, à quelques centaines de millions de francs par centrale. Axpo en exploite trois, Beznau I et II et Leibstadt (AG). Les initiants réfutent eux toute indemnisation, au vu des affaires déficitaires du nucléaire en ce moment.

Axpo a calculé le montant de 4,1 milliards sur la base d'une estimation de l'Office fédéral de l'énergie, qui prévoit que les prix de l'électricité vont repartir à la hausse. «Nous allons donc perdre des recettes», selon le chef de l'entreprise argovienne.

Jusqu'à présent, il y a eu deux cas d'indemnisation. La Confédération a versé 350 millions de francs à l'exploitant de la centrale de Kaiseraugst (AG) pour les investissements déjà réalisés. Le projet, approuvé en 1985, a été stoppé après Tchernobyl. Berne a aussi dû débourser 227 millions en 1996 pour n'avoir pas accordé l'autorisation cadre à l'exploitant de la centrale de Graben (BE).

L'entreprise réfute en outre vouloir tirer quoiqu'il arrive la prise de Beznau, plus assez rentable, comme l'en accusent les opposants au nucléaire. «Nous avons toujours dit que Beznau pourrait poursuivre largement au-delà de 2020, tant que nous pouvons assurer la sécurité.» La firme a investi des centaines de millions de francs dans ce but. Beznau I est à l'arrêt depuis mars 2015. C'est le plus vieux réacteur au monde encore en service.

L'initiative populaire des Verts veut débrancher les centrales nucléaires après 45 ans et remplacer le courant qu'elles produisent par des énergies renouvelables. Si le peuple dit «oui», Beznau I devrait être arrêtée l'année prochaine. Idem pour les centrales de Beznau 2 et de Mühleberg. Gösgen devrait être arrêtée en 2024 et Leibstadt en 2029. Les BKW, l'exploitant de Mühleberg, ont déjà décidé de fermer le site en 2019 pour des raisons économiques.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Doudou galak le 30.10.2016 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On peut rêver ...

    Ils pourraient utiliser cet argent pour démanteler leurs centrales, mais soyons rassuré : ils vont arroser le directoire et tout le monde pourra s'acheter une nouvelle voiture.

  • Unzip le 30.10.2016 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi...

    De toute façon c'est le peuple qui payera au final. En cas d'arrêt en fin de vie ils n'auront pas assez d'argent pour les démanteler et en cas de catastrophe il faudra aussi qu'on paye... Il faut juste regarder comment ca se passe au Japon actuellement. C'est nos impôts qui vont y passer. Alors autant les débrancher maintenant vu que leur durée de vie de 40 ans est largement dépassée!

  • Vanessa le 30.10.2016 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    Transparence

    Le premier défi d'Axpo sera de donner un peu de transparence dans ses chiffres au lieu de faire de l'intox! Comment demander 4 milliards pour un système qui perd de l'argent? Qu'on nous prendrait pour des naïfs, il n'y a qu'un pas. En tout cas, ça pourrait permettre de payer les 1,8 million du salaire annuel d'Andrew Walo

Les derniers commentaires

  • bob lelvet le 31.10.2016 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écran de fumée

    Axpo est aux mains des communes et cantons vous dites?? Alors qu'ils demandent quelque chose ou rien c'est pareil pour les contribuables. Tout finit dans les caisses de l'Etat... Peuple on vous enfume !

  • Happy le 31.10.2016 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blabla

    Effet d'annonce! N'importe qui peut exiger ce qu'il veut, ce n'est pas pour autant qu'il reçoit quoi que ce soit!!'

  • Alexandre le 31.10.2016 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Tirer la prise... oui, mais?

    Ah les initiatives des Verts! Les yeux rivés sur leur nombril. On est prêt a supprimer la production Suisse pour avoir l'esprit tranquille et on accepte du coup de se fournir en énergie "sale" à l'étranger (par ex France, Ex Pays de l'Est). Et si un accident survient en France (qui produit "notre" électricité), vous pensez réellement que le nuage radioactif s'arrêtera au frontière?? Comme on voulu le faire croire lors de l'accident de Tchernobyl? Pourquoi ne pas d'abords assurer notre production en créant les parcs éolien ou améliorer nos barrages. Ah non!... les Verts sont contres!

  • Madel le 31.10.2016 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AXPO maître chanteur

    @Axpo : c'est du chantage! Je ne pense pas que les votants apprécieront. À lire les 77 commentaires, je pense que vous avez fait une boulette... Tant mieux pour l'avenir de ce pays! L'arrêt des centrales nucléaires nous mettra au pied du mur, ce qui dopera notre volonté d'innover et d'oser les alternatives.

  • fred le 31.10.2016 06:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moutons

    je vous rappelle juste que Axpo où autre fournisseur en suisse sont aux mains des communes et états. c'est qu'une grosse hypocrisie !