Suisse

25 février 2019 09:32; Act: 25.02.2019 09:50 Print

Berne fait campagne pour le don d'organes

L'Office fédéral de la santé publique a lancé lundi une campagne de sensibilisation pour motiver les Suisses à prendre une décision sur le don de leurs organes.

Le spot publicitaire de l'OFSP.
Sur ce sujet
Une faute?

«Le don d'organes: parlez-en. Pour le bien de vos proches». C'est le message de la nouvelle campagne de sensibilisation lancée ce lundi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) en partenariat avec Swisstransplant. Son but est clair: il faut que les Suisses prennent une décision à ce sujet et la communiquent à leurs proches.

Alors que 80% de la population approuve le don d'organes, seule une minorité exprime sa propre volonté, relève l'OFSP dans un communiqué. «Pour les proches, cela peut conduire à une situation difficile; si la volonté du défunt n'est pas connue, ils doivent prendre une décision à sa place», souligne-t-il. La campagne vise donc à décharger les familles sur cette question et sur ce qu'il adviendra du corps après le décès.

La campagne débute ce lundi et durera trois ans, jusqu'en 2021. Elle est dotée d'un budget annuel de 1,17 million de francs. Si fin 2018, il y avait 18,6 donneurs par million d'habitants, le but est d'atteindre 22 donneurs par million de Suisses d'ici 3 ans.

(cht/comm/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nona23 le 25.02.2019 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A voir

    Je suis d'accord de donner mon organe après mon décès ... mais je suis pas d'accord à leur faire payer au Benificaire de l'organe pourquoi ? Si on est cencer donner un organe c'est gratuit pour tout le monde , reste juste à payer le travail et l'opération. C'est tout non ?!

  • c'est bien le 25.02.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    pathétique

    Bonne idée, mais ces pubs Suisse pour les dons d'organes sont simplement "pathétique". Un peu d'humour que diable !

  • Vivi Debienne le 25.02.2019 10:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça fait longtemps

    Il y a des années déjà que j'ai dit à mes enfants « le jour où je meurs, vous appelez les urgences pour qu'ils viennent récupérer ce qui peut l'être. Pour le reste, c'est crématoire ou école de médecine.» Depuis, j'ai pris une carte de donneur que j'ai toujours sur moi. Ça évite bien des problèmes.

Les derniers commentaires

  • valentin kalitzine le 25.02.2019 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la neurone connection

    en lisant le titre de l'article j'ai pensé que nos sept "sages" étaient à la recherche de cerveaux afin de pouvoir reprendre un peu de consistance oratoire face aux instances siégeant à Bruxelles.

  • voilà le 25.02.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avoir le choix

    Le jour où l'on pourra choisir en fonction de nos propres critères, oui. Malheureusement, ce n'est pas le cas, donc je ne donnerai rien !

    • Gandalf le 25.02.2019 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @voilà

      Idem pour moi !

    • Mendrisiotto le 25.02.2019 19:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @voilà

      C' est rien pour moi,crématoire et terminé.

    • Pierre le 25.02.2019 19:17 Report dénoncer ce commentaire

      ???

      C'est quoi ces critères ? Par curiosité.

    • voilà le 25.02.2019 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre

      Religion, valeurs, ethnie, casier judiciaire, etc..

    • Avygael le 26.02.2019 00:12 Report dénoncer ce commentaire

      @voilà

      Puisque la religion est un critère pour vous, je déduis que vous êtes chrétien (puisque suisse, à priori). Dans votre livre de chevet, y'a pas un passage ou deux disant que toute vie est précieuse ou des délires du genre? Votre religion n'est pas sensée prôner l'amour du prochain? Pourquoi diable faire de la discrimination quand il s'agit de sauver des vies? Si un jour, vous deviez avoir besoin d'une greffe d'organe, j'espère sincèrement que vos aurez à subir la discrimination aussi. Avec un peu de chance, vous vivrez assez longtemps pour regretter ces mots que vous avez écrit.

  • Raul le 25.02.2019 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pasbiens

    ont les donne et eux ils les vendent

    • Lolo le 25.02.2019 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Raul

      T'as rien compris Raul les organes ne se vendent pas!

    • Avygael le 26.02.2019 00:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Raul

      Qui vend quoi? Quand il y a une transplantation qui doit se faire, effectivement, ce n'est pas gratuit... mais ce qui doit être payé, c'est le travail et le matériel, pas l'organe en question. Après, je ne dis pas que ça ne puisse pas arriver dans des recoins obscurs dans certains pays défavorisés mais pas dans le système de santé publique des pays occidentaux.

  • La Genève Internationale le 25.02.2019 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PLR

    Bon courage Pierre Maudet.

  • Hélène le 25.02.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il paraît....

    que certains hôpitaux ne sont pas équipés concernant la procédure (je ne sais pas comment ça se passe). Il y a eu un cas dans le Chablais (ça fait 4 ans). La personne était donneuse, (c'était un jeune de 25 ans environs) mais ce ne fut pas possible car l'hôpital n'était pas équipé. Le sont-ils tous maintenant???