Sécurité

26 février 2019 07:00; Act: 26.02.2019 06:58 Print

Fonctionnaires fédéraux priés de lâcher WhatsApp

par Frédéric Nejad Toulami - La Confédération se méfie de l'application gratuite américaine. Elle se tourne vers Threema. Des cantons vont faire pareil.

storybild

La société zurichoise Threema dispose de serveurs en Suisse. (Photo: Keystone)

Une faute?

L’entreprise zurichoise qui a développé l’app payante Threema assure l’anonymat des utilisateurs. Tout l’inverse du populaire et gratuit Whats­App, détenu par Facebook. Cela a convaincu l’Office fédéral de l’informatique de mettre cette messagerie cryptée suisse à la disposition de ses collaborateurs détenteurs d’un smartphone géré par l’employeur. Une démarche qui se généralisera dans tous les départements fédéraux d’ici à cet été.

Dans certains cantons, une réflexion est en cours. «Le Département vaudois de la formation et de la jeunesse envisage diverses solutions comparées, précise le porte-parole Julien Schekter. Avec la montée en puissance de l’éducation numérique qui prend forme dans notre canton, les thématiques de la sécurité des données, mais aussi celles des logiciels libres sont prises en compte dans nos choix.» Des décisions pourraient être prises pour la rentrée prochaine.

À Genève, un test similaire porte sur l’année scolaire 2018-2019. «Une éventuelle décision d’extension sera prise au début du 2e semestre 2019», explique Manuel Grandjean, directeur au Département de l’instruction publique. Quant au coût de licence d’une app comme Threema, «en cas de généralisation, un budget devra être dégagé, précise-t-il. Mais le prix sera négocié et, comme pour la plupart des applications informatiques, il est très inférieur au prix public pour le domaine de l’éducation.»

Avis unanimes

Pour le préposé valaisan à la protection des données, Sébastien Fanti, l’important est notamment que les données des utilisateurs d’une app de messagerie demeurent en Suisse.

«Sinon en cas de pépin, on s’expose à des poursuites pénales, surtout vis-à-vis d’informations sur les mineurs, comme les écoliers. D'ailleurs, tous les préposés sont désormais unanimes à ce sujet», déclare-t-il. Mais il admet que le coût de licence d’utilisation de Threema est élevé.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Daniel Martin le 26.02.2019 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le coût est élevé, sérieux ?

    " le coût de licence dutilisation de Threema est élevé" Le coût UNIQUE est de CHF 2.95, soit le prix d'un café, c'est le prix à payer pour ne pas se faire piller et être une marchandise pour une société américaine. Si c'est "trop cher" pour nos fonctionnaires, il y a aussi Wire (swiss) ou signal (open source), mais de la part de personnes qui gaspillent des millions en projets informatique foireux...et qui utilisent Windows10. Et un jour, il faudra peut être expliquer aux parlementaires et aux chefs de l'armée que la combinaison Win/Facebook/whatsapp / gmail c'est PAS top !!

  • Achille le 26.02.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hélas

    Cela ne me dérangerait pas d'utiliser Threema à titre personnel et d'en payer le service. Ça me garantirait l'anonymat mais ne servirait hélas à rien...je ne connais personne qui l'utilise.

  • J.H. le 26.02.2019 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    WhatsApp = pas de communication prof.

    De toute façon, l'utilisation de WhatsApp était - et elle l'est toujours - limitée à une utilisation purement privée: c'est stipulé ainsi dans les conditions d'utilisation. Autrement dit: ce commercial qui utilise WhatsApp pour fixer un rdv avec ses clients, le prof qui utilise WhatsApp pour communiquer avec ses élèves et l'association qui l'utilise pour organiser ses spectacles ... tout cela enfreint les conditions d'utilisation. Et si vous ne voulez pas utiliser Threema, considérez au moins de changer pour une app moins invasive que WhatsApp, p.ex. Signal.

Les derniers commentaires

  • ... le 27.02.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..

    Ha, moi j ai cru qu ils passaient bcp trop de temps a discuter avec leurs potes oendanr les heures de job. Comme quoi les titres des journaux ;)

  • base le 27.02.2019 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    iO

    Swisscom a developpé iO mais personne s'en sert

  • Waldstätten le 27.02.2019 06:12 Report dénoncer ce commentaire

    Stop ces technologies inutiles

    Il n'y a qu'à écrire des lettres, la poste suisse fonctionne très bien. Et si urgent il y a le téléphone, chaque bureau, et pratiquement chaque ménage a une ligne fixe.

  • Ignore Tu le 26.02.2019 23:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sécurité

    Blague quand on parle de la sécurité informatique dans le monde actuelle. Combien d'avocats suisses utilisent un ordinateur Mac et stockent tous leurs fichiers sur iCloud? Leurs clients les informent qu'en cas de condamnation ou que parce qu'ils travaillent pour une banque ils ne pourront plus voyager aux USA. Les avocats ignorent qui est derrière iCloud ou se foutent de la malheureuse suite de leurs clients!!!

    • Claudy Focan le 27.02.2019 02:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ignore Tu

      Je n'en ai aucune idée du nombre d'avocats suisses qui utilisent un ordinateur Mac et stockent leurs données sur le cloud.

    • None le 27.02.2019 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ignore Tu

      Quand on a une entreprise, aussi petite soit-elle, on configure un réseau privé et toutes données stockées cryptées sur un NAS local. Celui qui utilise iCloud pour son travail sait d'entrée de jeu que ces données ne sont pas protégées et encore moins privées. En gros, faut être vraiment très stupide pour faire cela si on est avocat, et j'en doute fortement...

  • Fritz le 26.02.2019 22:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Viber

    super simple

    • Bi nsur le 27.02.2019 05:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fritz

      Pas mieux !