Suisse

29 janvier 2020 11:20; Act: 29.01.2020 11:52 Print

Berne veut protéger la dignité animale, mais...

Mercredi, le Conseil fédéral s'est penché sur les droits des animaux et propose un contre-projet à une initiative jugée trop extrême.

storybild

Interdire l'élevage intensif ne convient pas au Conseil fédéral. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

La dignité animale doit être mieux protégée, estime mercredi le Conseil fédéral. Mais interdire l'élevage intensif va trop loin. Le gouvernement rejette l'initiative «Non à l'élevage intensif» et propose un contre-projet direct.

Il soutient l'objectif principal du texte lancé par la présidente de la Fondation Franz Weber, Vera Weber, précise-t-il. Il propose d'inscrire dans la Constitution des critères sur le bien-être des animaux de rente.

Ces mesures amélioreront les conditions de détention, déjà garanties par la Constitution et la législation. Le Conseil fédéral rappelle qu'il verse des contributions pour soutenir les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux et les sorties régulières en plein air.

Excessif

Le gouvernement considère l'initiative sur l'élevage intensif excessive. Le texte demande à la Confédération de fixer des critères sur un hébergement et des soins respectueux des animaux, l'accès à l'extérieur, l'abattage et la taille maximale des groupes par étable.

La référence minimale serait le cahier des charges 2018 de Bio Suisse. L'importation d'animaux et d'aliments d'origine animale devrait aussi répondre aux nouveaux critères. Ces normes relèvent du droit privé, précise le Conseil fédéral. Et une extension aux importations serait incompatible avec les accords commerciaux.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Marc le 29.01.2020 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    commencer déjà par arrêter d'importer de la viande au antibiotiques qui vient du bout du monde et laisser nous faire notre travail et penser à une meilleure rémunération des produits de base serait pas mal!!!!!!

  • Jean Luc le 29.01.2020 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Initiatives incomplètes!

    C'est facile d'édicter des lois et règlement tous les 2 ans, mais que les initiant prévoient aussi le financement de ces mesures, les éleveurs veulent bien mettre 10m2 par bête dans l'étable et les sortir tous les jours, mais qui veut payer 200frs le kg de viande ou 5frs le litre de lait?, lorsque l'on fait une initiative, on doit aussi mettre en clair la problématique des coûts!!! je veux, j'exige, mais je ne paye pas!

  • Just Beeeh le 29.01.2020 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la viande cest la vie

    non a l'élevage intensif. Mangeur de viande et de bonne bidoche , mais de la a laisser notre futur repas defequé sur place sans jamais sortire c'est NON ! au bout d'un moment , faut arreté entre vegans qui se croient maitre de luniver et paysans qui tiennent pas compte de leur betes , trouver un juste milieu . ceci n'est que mon avis.

Les derniers commentaires

  • ganache le 30.01.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention à ne pas trop se pencher...

    Ahhhh c'est bien... le CF s'est *PENCHÉ SUR LA DIGNITÉ ANIMALE* à quand la même *PENCHÉE* pour les citoyens Helvétiques...

  • N. Arquois le 30.01.2020 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gros problème

    Est-ce que le lombric aura droit à son culte d'enterrement?

  • et le le 30.01.2020 06:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peuple

    qu il en profite aussi pour protéger la dignité de ces retraités....

  • le peien le 29.01.2020 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    sélection par l'argent.

    Au prix actuel de la viande, si cette loi passe, elle sera intouchable pour la majorité des gens. La population de chats errants va diminuer drastiquement, comme pendant la grande famine de 1817 a l'est de la Suisse, épisode peu glorieux dont le seul souvenir est la réputation de bouffeurs de chats que les Suisses ont chopé, et je dis chats, pas chattes.

  • Malcolmx le 29.01.2020 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pffffffffff nimp !

    Comme la loi sur la protection des mariages forcé... .ça rapporte ? non... Alors ça peut attendre ! Quand les politiques arrêteront de se foutre de notre gueule, peut être qu'on croira à nouveau en l'avenir de la planète... en attendant ça me réconforte juste de rester de plus en plus chez moi vu l'horreur qu'il y a dehors !