Particules fines

20 octobre 2009 16:20; Act: 20.10.2009 16:29 Print

Brûlés dehors, les déchets verts polluent beaucoup

Les feux à l'extérieur doivent être bannis.

Une faute?

Source importante de pollution aux poussières fines, il faut les remplacer par des solutions comme le compostage, rappellent mardi le canton de Vaud et la région TransAlp'Air.

Brûler en plein air 50 kg de broussailles, sarments et autres déchets verts émet un kilogramme de poussières fines. Cela suffit à polluer 50 millions de mètres cubes d'air avec des particules très nocives.

Pour égaler un tel «résultat», un camion devrait parcourir 5000 km, une usine d'incinération brûler 30 000 kg de déchets et un chauffage consommer 100 000 litres de mazout. Certaines législations cantonales ou régionales interdisent d'ailleurs les feux en plein air.

Des autres solutions existent pour se débarrasser de ce type de résidus: des centres de compostages sont à disposition dans de nombreuses communes. Le broyage peut constituer également une alternative.

(ats)