Schwytz

23 juillet 2018 19:30; Act: 23.07.2018 19:30 Print

Cabane endommagée par des marcheurs indélicats

Des inconnus ont fracturé un refuge de montagne, y causant des dégâts considérables.

storybild

Tout le mobilier, rongé par lhumidité, est bon à brûler.

Une faute?

«Tout ce qui se trouve dans la pièce à vivre doit être remplacé. Le revêtement de sol, installé il y a peu, doit être changé», commente Stefanie Betschart de l’Oberallmeindkorporation (OAK) Schwyz, une organisation qui possède plusieurs chalets alpins dans la Muotatal. Elle se désole de l’état de la cabane d’Erigsmatt, à 2081 mètres d’altitude. La maison aurait été «visitée» à la fin de l’année dernière. Pour y entrer, des individus ont brisé la vitre d’une fenêtre, rapporte le «Bote der Urschweiz».

«Nous partons du principe que c’est à l’automne que ces malfrats ont opéré, poursuit Stefanie Betschart, car les lieux sont pleins de moisissures. Si ça s’était passé au printemps, on n’en aurait pas retrouvé.»

Un message à l'origine douteuse

Au cours de l’hiver, rude cette année, la neige a envahi les lieux. Et lors de la fonte, le sol a été inondé. «Nous devons maintenant tout remplacer, et cela va coûter cher puisque seul un hélicoptère peut amener les matériaux», se lamente Daniel von Euw, directeur de l’OAK. Lorsque les responsables sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé une note en anglais expliquant que les visiteurs s’étaient introduits en situation de force majeure. Mais difficile de savoir si le message est authentique.

(gwa/jbm)