Carnaval

08 février 2019 12:50; Act: 08.02.2019 15:23 Print

Évitez les ennuis avec les armes factices!

La police lucernoise s'adresse aux carnavaliers et rappelle que porter une fausse arme dans un lieu public est illégal si elle peut être confondue avec une vraie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Chasseur, cow-boy ou encore agent de police: en plus d'être des costumes incontournables de carnaval, ils nécessitent tous le port d'une fausse arme. Or se balader avec une arme factice peut s'avérer problématique dans certains cas, rappelle mercredi la police lucernoise: «Nous remarquons régulièrement que les fêtards se promènent avec des pistolets d'alarme, des armes soft-air ou des armes factices.»

Selon la loi, ces engins sont en effet considérés comme des armes «lorsqu’ils peuvent être confondus avec de véritables armes à feu du fait de leur apparence». Seuls les objets en plastique transparent ou pouvant être immédiatement identifiés comme étant des jouets sont donc autorisés.

«Nous n'allons pas transgresser les lois»

Les forces de l'ordre lucernoises assurent qu'elles ne feront pas de contrôles spéciaux, mais n'hésiteront pas à dénoncer tout comportement fautif constaté. Contacté par «20 Minuten», le porte-parole du comité d'organisation du carnaval de Lucerne affirme: «Il est évident que nous n'allons pas transgresser les lois pendant le carnaval.» Il ajoute cependant: «Nous espérons de la proportionnalité en la matière.»

Pas besoin de permis

Pour rappel: il n'est pas nécessaire d'obtenir un permis pour acheter un faux pistolet ou un faux fusil d'assaut, mais il faut être majeur et conserver durant dix ans le contrat d'achat. Si l'arme est acquise à l'étranger, par exemple via internet, une autorisation d'importation doit être au préalable demandée à Berne.

Le transport d'armes factices est autorisé seulement entre le lieu d'achat et le domicile, entre le domicile et un centre d'entraînement ou de compétition ou lors d'un déménagement. À chaque fois, l'arme doit être rangée dans une valise, un sac ou une housse et ne doit en aucun cas être portée directement sur la personne, rapportait l'agence de presse ats en 2009, année au cours de laquelle les armes factices ont commencé à être considérées comme de vraies au sens de la loi.

(mme/ofu/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred G. le 08.02.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Se tirer une balle dans le pied

    En même temps, il faut être un peu bobet pour sortir au milieu d'une foule avec ce genre d'armes factices. C'est chercher les ennuis... même en période de carnaval.

  • Un Passant Qui Repasse le 08.02.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dangerous

    Possédant plusieurs armes airsoft, je me permets de rajouter que certaines suivant les joules ( puissance ) peuvent être très dangereuses. Certaines transpercent facilement du bois imaginez un oeil. A garder chez soi et utiliser dans un espace sécurisé avec des lunettes de protections un ricochet est vite arrivé.

  • Karim le 08.02.2019 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Habituez-vous

    Avec l'EU ce sera bientôt la seule chose que le bon citoyen Suisse pourra détenir, une arme factice...

Les derniers commentaires

  • Laetitia Jaccoud le 09.02.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Imbécile

    Il faut être imbécile d'oser exhiber ce genre d'objets dans ce genre de manifestation.

  • Daffy Duck le 09.02.2019 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que faire se peut

    Alors c'est vrais il faut éviter ce genre d'armes ; il est préférable d'en acheter des vraies avec tous les avantages que cela comporte ..

  • Liberland le 09.02.2019 10:50 Report dénoncer ce commentaire

    ça rigole plus

    beaucoup de mineurs sortent armés même pour faire la fêtes depuis avant 2000 j ai été braqué souvent par des armes non factice dans l exercice de mes fonctions on m a même chatouillé les amidales sensation de panique canon chaud ...

  • Arme à Bidon le 09.02.2019 03:39 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas la guerre, c'est carnaval

    Avec la médaille, pas si chère, passe-partout du carnaval, tu passes avec toutes les armes que tu veux à l'entrée des salles. Les sécus ne vérifient pas les médaillés.

  • Doc le 08.02.2019 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A lire !

    Pour rappel, toute les associations d'airsoft digne de ce nom, tout comme la Fédération Romande d'airsoft, le SAC, CRSA et j'en passe déconseille fortement l'utilisations de répliques/lanceurs de softair dans le cadre d'un manifestation publique comme une convention ou un carnaval. Faisant de l'airsoft depuis maintenant plus de 10 ans et étant affilié à plusieurs asso's et à la fédération, je peux vous garantir que pour nous, joueurs sérieux et investis, ces personnes déambulant avec ces répliques sont juste des guignols qui ne devrait même pas posséder ces "jouets" et devrait être carrément punis. Que cela soit du point de vue légal ou éthique, nos accessoires n'ont rien à faire dans le domaine publique. Nos répliques doivent être utilisé que dans les terrains fermé et dans le carde de partie organiser avec sérieux. Je conseille par ailleurs toutes personnes intéressées par ce loisir de prendre contacte avec une association affilié à la FRAS et de ne pas de lancer seul à jouer dans la nature.