Suisse

17 novembre 2019 07:29; Act: 17.11.2019 09:07 Print

Cassis veut rester aux affaires étrangères

Alors que le siège du conseiller fédéral Ignazio Cassis est l'objet de toutes les convoitises après le succès des Verts aux élections, le Tessinois se défend.

storybild

Le Tessinois Ignazio Cassis ne veut pas changer de département. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Sous pression, le conseiller fédéral Ignazio Cassis défend son siège. Le Tessinois écarte également tout changement de département, dans une interview publiée dans le «SonntagsBlick».

Il n'a «absolument pas» envie de changer de département. Une rocade n'a pas non plus été thématisée au sein du Conseil fédéral. Ignazio Cassis indique qu'il veut rester ministre des affaires étrangères pendant encore au moins dix ans.

Réélection le 11 décembre

L'ensemble du Conseil fédéral sera réélu le 11 décembre. Le PLR est sous pression suite aux dernières élections fédérales. Les Verts, qui ont gagné un nombre historique de sièges et sont devenus la quatrième force du Parlement, lorgnent sur un siège au Conseil fédéral. Cette entrée au gouvernement se ferait au détriment du PLR, qui en tant que 3e force politique dispose de deux sièges. Les Verts n'ont pas encore dit s'ils vont présenter un candidat ou non.

Pour Ignazio Cassis, si c'est son siège qui fait l'objet de convoitises et pas un autre, c'est parce qu'il est défavorisé en tant que Tessinois: «Les minorités sont sympathiques pour les discours du 1er août. Mais quand il s'agit de partager le pouvoir, elles ne jouent plus aucun rôle».

«Je remets tout en question»

Il est conscient que ses positions choquent parfois, explique le ministre des affaires étrangères. Il dérange parce qu'il a fait plus de choses qui ont fait l'objet de critiques. «Je ne mâche pas mes mots, je remets tout en question, j'aborde beaucoup de choses d'une manière nouvelle. En procédant ainsi, j'irrite certaines personnes et c'est normal qu'il y ait des réactions», note-t-il.

Ignazio Cassis évoque également des difficultés linguistiques: «Je suis le seul conseiller fédéral qui doit constamment s'exprimer dans une langue étrangère. Je parle assez bien le français et l'allemand, mais je n'ai pas la même précision d'expression que dans ma langue maternelle».

Concernant la prétention des Verts à un siège au Conseil fédéral, le ministre relève: «Une discussion similaire était en cours en 2007 lorsque j'ai été élu au Conseil national, parce que les Verts avaient à l'époque aussi gagné un nombre significatif de sièges. En 2011, ils en ont perdus presque autant».

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • BALAZUC le 17.11.2019 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha Non !!!

    Alors ça !!! Juste impossible si il reste a ce poste on est bon pour la faillite. Il est ridicule et tous le monde rie de lui, par son manque de connaissances du coup il dilapide nos milliards. Loin, le plus loin possible de la Suisse, ce type n'a rien À faire au conseil fédéral. Un clown, et un pro EU.

  • Les news le 17.11.2019 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changements

    Parmelin va au service de conciergerie du Conseil Fédéral et Maurer responsable des machines à cafés.

  • the Taker le 17.11.2019 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A l'aide

    Bon on est foutu avec machin encore dix ans pour finir de démanteler la Suisse avec ses copains banquiers et pharmas.. Au secours

Les derniers commentaires

  • P. Révoyant le 20.11.2019 05:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rétropédalage helvétique

    Les adversaires de la Suisse se réjouissent : de minables calculs politiques vont éjecter notre Talleyrand helvétique au moment où on en a vraiment besoin

  • Le duc le 17.11.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une main lave l'autre

    Le plus pathétique de tous ces prédécesseur...

  • Mendrisiotto le 17.11.2019 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????????

    Dans tous les cas à l'heure qu'il est, et au vu des résultats qui ne sont pas terminé, les verts n'accederont pas au conseil fédéral, c'est but,La présidente des verts n'a pas été réélue à Berne,

    • Katie le 17.11.2019 21:03 Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Les résultats électoraux peuvent être rudes en effet avec tous, par exemple pour le Tessin (aux Etats) M. Lombardi non plus n'a pas été réelu

    • Mendrisiotto le 18.11.2019 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Katie

      Mais les urnes ont parlé, pas toujours facile, il faut bien le reconnaître, difficile pour ceux qui ont voté pour Mr Lombardi, c'était un très grand politique, que en aucun cas je vais dénigrer Ils ont servi notre patrie tout comme Mr Vonlanthen à Fribourg, ces gens là je les respecte profondément, La plus grande claque revient à Levrat, et son intolérance notoire vis à vis des autres partis, Même si il sera à Berne, j'ai peine à respecter ce personnage , imbu, et arrogant c'est tout ce que je pense de lui

  • Katai T. le 17.11.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cassis du Balai

    il faut faire du nettoyage et faire remplacer par un autre . il n a rien fait de bon depuis que il est élu

  • Free spirit le 17.11.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Pseudo Trump

    Cassis est une plaie pour la Suisse. Ses positions font plus de mal que de bien, en particulier au Proche Orient.

    • Macus le 17.11.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Free spirit

      Et un pro européen ! Pour un élu de droite, il faut le faire, en plus comme ministre des affaires étrangères !

    • OpenCH le 17.11.2019 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Macus

      Il a pas tellement le choix. Il y a que des CdA comme vous qui croient qu'on peu faire sans l'Europe. Le truc, c'est qu'avec votre vision gériatrique du sujet et votre vision qui ne va même pas jusqu'au bout du nez car elle s'arrête à votre nombril, vous ne voyez même pas que nous n'aurons jamais notre mot à dire en Europe tant que nous resterons aussi protectionnistes. Donc ne vous plaignez pas, si l'EU ne nous laisse de moins en moins le choix. (Ce que vous appelez le « Dicta » Européen. N'étant pas membre, c'est plutôt nous qui voulons imposer nos règles à l'Europe non ?

    • Bref.... le 17.11.2019 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @OpenCH

      Ça va avec le reste, tout ce que l'UDC détruit, c'est de la faute aux autres. Le mal incarné par bêtise et ignorance. Le mensonge, la désinformation, la mauvaise foi, sont l'ADN de ce parti.

    • OpenCH le 17.11.2019 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @OpenCH

      Ps : le commentaire était pour free neurone pas pour Macus