Suisse

03 janvier 2013 22:18; Act: 03.01.2013 22:18 Print

Castors aux dents longues dans les jardins privés

par Christian Holzer/Olivia Fuchs - Un amoureux de la nature se réjouit de voir les rongeurs à l’oeuvre. Ses voisins ne sont pas de cet avis.

storybild

Les animaux ont abattu quatre arbres chez Jérôme Tschudi. (Photo: C. Holzer)

Une faute?

«L’année dernière, j’ai aménagé les alentours de ma maison de sorte qu’ils ressemblent le plus possible à la vraie nature. J’ai planté des arbres que les castors apprécient, manifestement.» Jérôme Tschudi, qui habite le long du canal de Nidau-Büren (BE), est ravi que ces animaux visitent son jardin durant la nuit. En à peine deux semaines, ils ont complètement rongé quatre grands arbres situés sur sa propriété.

Mais, contrairement au quinquagénaire, sa voisine n’est pas une grande amie des rongeurs. «En à peine deux nuits, ces animaux ont abattu un arbre. Ensuite, ils se sont attaqués aux autres», raconte Heidi Schafroth, qui a observé depuis sa maison les dégâts occasionnés par les castors. La Bernoise craint que les animaux ne s’attaquent désormais à son érable japonais. A titre préventif, elle a décidé d’installer un grillage autour du tronc. D’autres habitants du secteur, inquiets, ont fait de même.

Peter Lakerveld, expert en castors chez Pro Natura, explique pourquoi les bêtes s’attaquent particulièrement aux arbres durant cette période de l’année: «En hiver, ils se nourrissent d’écorce. Comme ils ne peuvent pas grimper, ils s’arrangent pour les abattre.»