Procès à Lucerne

30 mai 2018 12:15; Act: 30.05.2018 12:48 Print

Positif au VIH, il aurait abusé de six clientes

Un quadragénaire comparaît mercredi devant la justice lucernoise. Il aurait agressé sexuellement six jeunes femmes dans son taxi et risque 7 ans de prison.

Sur ce sujet
Une faute?

Les accusations portées contre un Pakistanais de 45 ans sont lourdes. Ce chauffeur de taxi aurait abusé de six passagères dans sa voiture. Son procès s'ouvre mercredi à Lucerne, écrit «Blick».

La dernière agression présumée remonte au 26 mars 2016. Ce soir-là, une Australienne de 18 ans, qui se trouvait en Suisse pour un échange linguistique, s'était assise seule dans le taxi aux alentours de 3h30. Éméchée, elle s'était installée devant, à côté du chauffeur. Or au lieu de l'amener à l'adresse indiquée, le quadragénaire s'était arrêté dans une petite ruelle de Kriens (LU).

Selon l'acte d'accusation, le Pakistanais l'aurait alors retenue sur le siège passager tout en enlevant ses habits. Il serait ensuite parvenu à la tirer sur la banquette arrière où il l'aurait violée. Après une vingtaine de minutes de calvaire, la jeune femme a finalement réussi à s'enfuir avant d'alerter la police.

Positif au VIH

Concrètement, le Ministère public accuse le prévenu de viol, d'enlèvement et de contrainte sexuelle. A cela s'ajoute l'accusation de lésion corporelle grave puisque le chauffeur de taxi est positif au virus du VIH. Il est donc susceptible d'avoir infecté d'autres personnes et de leur avoir ainsi infligé des lésions corporelles graves sans avoir eu nécessairement des contacts sexuels avec elles.

Outre le viol présumé de l'Australienne, le chauffeur de taxi est également accusé d'avoir abusé sexuellement de cinq autres clientes, âgées entre 17 et 25 ans. Les faits se seraient produits entre 2010 et 2016. Le quadragénaire aurait touché les victimes présumées à la poitrine et entres les jambes. Dans deux cas, il aurait même tenté d'enlever leurs habits. En revanche, les femmes n'ont pas subi de viol.

Le Ministère public a requis une peine de 7 ans de prison et une interdiction d'exercer son métier pendant 5 ans. On ignore quand le verdict sera rendu.

(ofu)