Consommation

11 janvier 2013 13:48; Act: 11.01.2013 14:34 Print

Certificat d'hygiène pour resto à placarder

A l'avenir, les personnes qui fréquentent les établissements publics devraient pouvoir consulter le rapport des inspecteurs de l'hygiène.

storybild

Les contrôles des inspecteurs de l'hygiène sont un gage de qualité des plats servis aux clients des restaurants. (Photo: Keystone)

Une faute?

Toute personne qui mange à l'extérieur doit pouvoir savoir si l'établissement dans lequel il va se restaurer est propre et que son hygiène est irréprochable exige la commission de santé du Conseil national. Selon «Blick.ch», la majorité des membres de la commission veut que le rapport sanitaire des inspecteurs cantonaux des denrées soit accroché dans les restaurants. Mais pas question de procéder comme au Danemark où cette affichage est strictement obligatoire. Le pragmatisme helvétique devrait être de mise. La manière de faire zougoise pourrait être adoptée. Elle compte sur la bonne volonté des restaurateurs.

Qualité en hausse

En résumé: pas de transparence totale. Car si les hôtes veulent voir le certificat des inspecteurs de l'hygiène, il devra en faire la demande. Cette pratique zougoise, qui a été introduite en 2009 a rencontré de bons échos. Pour la chimiste cantonale de Zoug, Susanne Pfenninger: «Au total 670 établissements ont demandé un tel certificat». De plus, le nombre de restos qualifiés de «très bons» ne cesse d'augmenter tandis que les cuisines douteuses diminuent. De 244 restaurant ayant la note maximale en 2009, on en compte 294 en 2011. A l'extrémité, le nombre de mauvais a fondu, passant de 11 en 2009 à 2 en 2011.