Suisse

29 janvier 2019 06:10; Act: 29.01.2019 06:19 Print

Chaîne du Bonheur: 32,2 millions récoltés en 2018

La Chaîne du Bonheur a collecté l'an dernier 32,2 millions de francs, dont 3,8 millions pour les enfants en difficulté.

storybild

Image d'archive. (Photo: Keystone)

Une faute?

Pour la première fois, la Chaîne du Bonheur a collecté l'an dernier de l'argent pour les enfants victimes de violence en Suisse dans le cadre familial. Au total, 32,2 millions de francs ont été récoltés et 3,8 millions affectés à ces enfants en difficulté.

En Suisse, la Chaîne du Bonheur est venue en aide à plus de 400 enfants et jeunes en rupture socio-professionnelle, a-t-elle indiqué dans un communiqué mardi. Dans l'ensemble, elle a récolté l'an dernier 32,2 millions de francs contre 38,1 millions en 2017.

A l'étranger, grâce à son fonds permanent d'aide à l'enfance, la Fondation a soutenu plus de 738'000 enfants dans le cadre de 21 projets dans 15 pays. Lutter contre le travail des enfants dans les mines au Burkina Faso, soigner les enfants malnutris en Afghanistan ou aider les enfants avec un handicap au Guatemala sont des exemples d'activités lancées par les ONG partenaires.

Aide internationale dans 39 pays

La Chaîne du Bonheur a organisé en collaboration avec la SSR et la radios régionales deux journées nationales de collecte en 2018. L'une était destinée aux Rohingya réfugiés au Bangladesh (11'708'725 francs) et l?autre aux victimes du Tsunami en Indonésie (13'648'479 francs).

Grâce à son nouveau fonds pour l'innovation, l'organisation caritative a financé quatre projets qui utilisent des moyens inédits pour venir en aide aux populations à l'étranger pour un total de près de 389'200 francs. Il s'agit, par exemple, de la mise en réseau d'ambulances pour les femmes enceintes dans les zones rurales au Mozambique ou d?un système de robinets dont l'eau se recycle automatiquement au Nigeria.

Au total, elle a soutenu 238 projets dans 39 pays l'an dernier. Son travail a été rendu possible grâce à la collaboration de 26 ONG suisses, partenaires de la Fondation, ainsi que 45 associations qui mènent des projets pour les enfants et les jeunes en Suisse.

(nxp/ats)