Votation du 19 mai

30 avril 2019 07:28; Act: 30.04.2019 07:42 Print

Chasse, école ou partis au menu outre-Sarine

Il n'y aura pas que le projet fiscal et la loi sur les armes le 19 mai. Plusieurs cantons alémaniques appellent leurs citoyens pour trancher des thèmes aussi divers que le financement des partis ou le «double Pukelsheim».

storybild

Plusieurs votations cantonales ajouteront du sel aux sujets fédéraux le 19 mai. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Outre Berne, Bâle-Ville, Lucerne et Soleure, plusieurs autres cantons alémaniques organisent des votations cantonales le 19 mai prochain. Chasse, école, transparence ou encore aménagement sont au menu.

  • GR: Les citoyens grisons se prononcent sur une initiative qui veut abolir la chasse «spéciale». Prévue pour réguler la population de gibier, cette traque se tient fin novembre et début décembre. Elle a lieu si la chasse ordinaire, qui se déroule en septembre pendant 21 jours, n'a pas permis d'atteindre les objectifs de régulation.
Pour compenser la fin de la chasse spéciale, le texte propose d'étendre la durée de la chasse ordinaire à 25 jours. Les autorités s'opposent à ce projet qui entraînerait la modification d'une disposition ancrée dans la loi depuis 1989. Ils l'ont d'ailleurs invalidé, mais le Tribunal fédéral a cassé cette décision en 2017.

  • BL: Dans le canton de Bâle-Campagne, les votants décideront du sort de deux initiatives sur la formation lancées par l'association cantonale des enseignantes et enseignants (LVB). Leur objectif est de lutter contre l'affaiblissement de l'école. Elles font suite à la politique de rigueur appliquée ces dernières années par le gouvernement, qui a fortement impacté les écoles selon la LVB.
Le premier texte veut ancrer dans la loi les exigences de base en ce qui concerne l'infrastructure scolaire et encadrer davantage toutes nouvelles mesures d'économies. Le second objet prévoit l'introduction, au parlement cantonal, de la majorité des deux tiers pour la prise de certaines décisions comme l'agrandissement de classes. Les autorités rejettent les deux propositions.

  • TG: La Thurgovie pourrait devenir l'un des derniers cantons à inscrire dans sa constitution le principe de transparence dans l'administration. Ses citoyens doivent se prononcer sur une initiative populaire en ce sens. Réagissant aux erreurs commises par l'Etat dans l'affaire de maltraitance d'animaux à Hefenhofen (TG), le texte exige un large accès aux documents officiels.
Le parlement soutient l'initiative, le gouvernement s'y oppose en invoquant un surplus de travail administratif. Depuis une vingtaine d'années, la Confédération et 21 cantons ont introduit, tour à tour, des lois soumettant l'administration à un devoir d'information aux citoyens et aux médias.

  • ZG: La population zougoise est appelée à trancher sur la révision de la loi sur la construction et l'aménagement du territoire, que le canton doit modifier pour se conformer aux exigences fédérales. La révision de la loi fédérale, adoptée par le peuple en 2013, oblige les cantons à compenser la plus-value résultant d'un classement en zone à bâtir en prélevant une taxe d?au moins 20%.
Les cantons ont jusqu'au 30 avril pour adapter leur législation. Comme la votation n'aura lieu que le 19 mai, Zoug ne pourra plus autoriser de nouvelles délimitations de zones à bâtir dès le 1er mai. Un gel des zones à bâtir a aussi été décrété dans les cantons de Genève, Lucerne, Schwyz et Zurich. Si les Zougois disent «oui» au changement de loi, cette interdiction sera levée.

  • SZ: Les citoyens se prononceront sur le financement transparent des partis lors des votations du 19 mai. Le peuple décidera s'il adopte le projet de mise oeuvre d'une initiative des Jeunes socialistes acceptée de justesse en votations en 2018. Le canton suivrait ainsi l'exemple du Tessin, de Genève et de Neuchâtel.
Le texte contraint les partis, mouvements et organisations politiques à rendre publics les détails du financement de leurs campagnes électorales ou de votations. Il fixe aussi les règles de transparence en matière de liens d'intérêts des candidats aux mandats publics. Les élections au National ne sont pas concernées, car elles sont sous la responsabilité de la Confédération.

Un point controversé du projet est qu'il met fin aux candidatures «sauvages» de dernière minute. Comme d'autres cantons, celui de Schwyz ne dispose actuellement d'aucun délai de dépôt des candidatures pour les élections au scrutin majoritaire. Mais malgré l'opposition d'une partie de la droite, le gouvernement schwyzois a estimé que maintenir cette pratique libre rendrait les contrôles difficiles.

  • UR: Le système dit du «double Pukelsheim» pourrait être introduit dans le canton d'Uri pour les élections au Grand Conseil. Cette méthode biproportionnelle, qui porte le nom du mathématicien allemand qui l'a élaborée, est plus équitable pour les petits partis. Elle prévoit que tous les sièges à pourvoir à la proportionnelle - trois quarts du Parlement uranais - soient d'abord répartis entre les partis. Ensuite seulement, les sièges obtenus sont attribués par circonscriptions. Six cantons connaissent déjà ce principe: le Valais, Zurich, Argovie, Nidwald, Schwyz et Zoug.
Les Uranais ont jusqu'aux prochaines élections cantonales en 2020 pour changer de système, suite à une décision du Tribunal fédéral (TF). En 2016, les juges de Mon Repos ont jugé l'actuel mode de scrutin contraire à la Constitution fédérale, toutes les voix n'ayant pas le même poids.

Les Uranais votent aussi sur une modification de la constitution faisant passer de 12 à 15 le nombre de circonscriptions (pour autant de communes) désignant leurs députés au système majoritaire. D'après le gouvernement, il n'est pas certain que le TF accepte cette extension.

  • OW: Les Obwaldiens votent sur des mesures d'économies d'un montant de 12,7 millions de francs. Une levée du frein à l'endettement pour l'exercice 2019 leur est aussi soumise dans le même scrutin référendaire. Elle est la conséquence du refus d'un paquet d'économies par les citoyens en septembre dernier.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MG - Genevois le 30.04.2019 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple citoyen

    Vive le peuple.

  • Alain Bésuchet le 30.04.2019 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    démocratie ah ah ah ah ah

    Votez oui, votez non de toute façon ça ne change rien.

  • MG - Genevois le 30.04.2019 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Citoyen

    Bienvenues aux urnes.

Les derniers commentaires

  • Alain Bésuchet le 30.04.2019 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    démocratie ah ah ah ah ah

    Votez oui, votez non de toute façon ça ne change rien.

  • MG - Genevois le 30.04.2019 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple citoyen

    Vive le peuple.

  • MG - Genevois le 30.04.2019 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Citoyen

    Bienvenues aux urnes.