1er août à Bâle

28 juillet 2014 22:53; Act: 28.07.2014 22:53 Print

Chiens en vacances pour les protéger des pétards

Les feux d’artifice du 1er Août effraient les toutous. Pour les calmer, une solution: les envoyer à l’étranger ou suivre un cours de désensibilisation.

storybild

Dès le lancement de la première fusée, cest la panique. (Photo: AFP/Michael Brian)

Une faute?

Les feux d’artifice vont ponctuer les manifestations du 1er Août jeudi déjà, et surtout vendredi. Si ces spectacles pyrotechniques enchantent les humains, nos compagnons à quatre pattes les craignent, tant au niveau du bruit que des retombées qui peuvent brûler leur pelage.

La société protectrice des animaux des deux Bâles (TBB) a eu une idée: elle organise pour la première fois un voyage dans la Forêt-Noire (All), du 31 juillet au 3 août, pour que les chiens puissent passer cette période bruyante en paix. «Nous sommes déjà complets», confirme Béatrice Kirn, directrice de la TBB.

«L’idée est sympathique, lance Alain Zwygart, administrateur de la Société vaudoise de protection des animaux. Cette initiative est révélatrice de ce que subissent les chiens dans notre pays, d’autant qu’il y a peu d’endroits calmes lors de la Fête nationale.» Il rappelle qu’il convient, pour protéger les animaux du stress, de les isoler au maximum: «Car certains vont jusqu’à vomir ou à déféquer partout tellement ils ont peur.»

Béatrice Kirn, elle, relève que les chiens nés en Suisse ont moins de problèmes que ceux venant de l’étranger, surtout ceux ayant vécu dans la rue. Pour ces derniers, une explosion est souvent associée à quelque chose de négatif. A force de persévérance, on peut changer cette réaction. Et de rappeler que la TBB propose depuis plusieurs années un CD sur lequel sont enregistrées des explosions de pétards. Ces sons sont utilisés lors de formation pour désensibiliser les toutous.