Soleure-Berne

22 octobre 2019 17:04; Act: 22.10.2019 17:04 Print

Collision frontale évitée de justesse sur l'autoroute

Une scène qui fait froid dans le dos a été tournée par la dashcam d'un automobiliste. Il a évité de justesse un SUV qui tractait un van et qui roulait en sens inverse sur l'autoroute.

Une faute?

«Un tel comportement est incompréhensible». Un automobiliste anonyme de 32 ans est encore sous le choc de la scène qu'il a vécue samedi soir sur l'autoroute A1 à la hauteur de Wangen an der Aare (BE). Alors qu'il roulait tranquillement sur la voie de dépassement, il s'est retrouvé face-à-face avec un véhicule tractant un van qui roulait à toute vitesse.

«Au début, je n'y ai pas fait attention. Entre le trafic, la route mouillée et la forte pluie, j'étais concentré sur beaucoup de choses au volant», a raconté le trentenaire. Mais des phares toujours plus proches, au point de l'éblouir, lui ont fait prendre conscience qu'un grand danger arrivait en face. Ce n'est que quand il ne manquait que quelques mètres entre lui et l'auto qui survenait devant lui qu'il s'est aperçu qu'il s'agissait d'une voiture qui roulait en contresens. «J'ai braqué et changé de voie. Mais s'il y avait eu un camion à ma place, la dynamique aurait été différente et il y aurait certainement eu des morts.»

Un mort l'année dernière

D'après le Bureau de prévention des accidents (Bpa), des accidents causés par des automobilistes roulant à contresens ont fait un mort et deux blessés l'année dernière sur les routes suisses. «Nous savons qu'environ le 30% des conducteurs qui vont à contresens est ivre», a affirmé le porte-parole Marc Kipfer. Les jeunes conducteurs sont ceux qui sont les plus à risque dans ce cas précis. «Les personnes âgées, au-dessus de 70 ans, sont aussi surreprésentées.»

Marc Kipfer explique aussi qu'uniquement la moitié des conducteurs qui roule à contresens entre sur l'autoroute dans la fausse direction. «L'autre moitié entre correctement, puis fait une inversion dans un parking ou pire encore au milieu de la route».

La police soleuroise a fait savoir qu'elle avait ouvert une enquête pour remonter à l'identité du conducteur du SUV.

(atk)