Suisse

23 mai 2019 15:16; Act: 23.05.2019 22:36 Print

Congé paternité: le Conseil fédéral dit «non»

Que ce soit deux ou quatre semaines, le Conseil fédéral ne veut toujours pas entendre parler d'un congé paternité rémunéré.

storybild

La route est encore longue pour un congé paternité en Suisse. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les employeurs ne devraient pas tous être obligés d'accorder un congé paternité rémunéré. Opposé à l'initiative populaire qui exige quatre semaines de vacances, le Conseil fédéral refuse aussi les deux semaines proposées par une commission du Conseil des Etats.

Le gouvernement estime important d'encourager des conditions de travail favorables à la famille. Il préfère toutefois privilégier le développement d'une offre d'accueil extrafamiliale et parascolaire, révèle l'avis du Conseil fédéral sur le projet de la commission publié jeudi.

Le congé paternité fait partie des mesures permettant de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle, mais il bénéficie uniquement aux jeunes familles juste après la naissance de l'enfant. Le développement d'une meilleure offre d'accueil extrafamilial et parascolaire présente un meilleure rapport coût-bénéfices que le congé paternité, défend le gouvernement.

Plus flexible

Des solutions individuelles au niveau des conventions collectives ou des entreprises offrent plus de flexibilité qu'un congé paternité instauré dans la loi. L'employeur et l'employé peuvent ainsi se concerter pour trouver une solution qui tienne compte tant des besoins individuels que des impératifs d'exploitation de l'employeur.

Les conséquences financières du projet de la commission le font aussi reculer. Financée par le régime des allocations pour perte de gain (APG), l'instauration des deux semaines de congé paternité prévue pour 2022 coûterait environ 230 millions de francs cette année-là. Il faudrait dès lors faire passer les cotisations APG de 0,45% à 0,5% au 1er janvier 2022.

Ce relèvement ne suffirait en outre peut-être pas car d'autres projets législatifs ont été lancés dans le domaine des allocations pour perte de gain. Le gouvernement évoque l'extension de la durée de l'allocation de maternité en cas de séjour prolongé du nouveau-né à l 'hôpital, l'allocation pour adoption et son projet pour améliorer la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale incluant un congé pour les parents d'enfants très malades.

Rejet attendu

L'avis du gouvernement n'est pas une surprise. Il y a un an, il avait proposé au Parlement de rejeter l'initiative populaire en faveur d'un congé paternité de quatre semaines sans prévoir d'alternative. Le contre-projet indirect proposé par la commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats est un compromis avec des chances au Parlement.

En 2016, le National avait enterré une initiative parlementaire de Martin Candinas (PDC/GR) exigeant deux semaines de congé par seulement 97 voix contre 90 et 5 abstentions et le Parlement a déjà traité plus d'une douzaine d'interventions sur le sujet. L'initiative populaire a été lancée en réaction à l'inaction du Parlement par des syndicats et des associations dont Travail.Suisse, Pro Familia Suisse, Alliance F et la faîtière d'hommes et de pères «männer.ch».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citizen520 le 23.05.2019 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    L'exemple...

    Et moi je suis contre les rentes à vie exorbitantes des conseillers fédéraux!!!

  • Pluche le 25.05.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lucidité

    De temps en temps un peu de "lucidité" de la part du CF ça fait plaisir... ( attention la volée de bois vert)...

  • Genevoue de l'Est le 23.05.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Egoisme !

    Toujours la meme chose... dans les forum et commentaires on retrouve toujours les meme à crier à l'injustice, mais au votation ca fait les myopes... arrêtez de parler chinois et penser aux papa qui se donnent à fond pour la famille et le boulot à 45h par semaine. Et vous qui ne voulez pas d'enfant et vous sacrifiez pour le boulot je ne veux meme pas que vous répondiez à mon commentaire ! Parce que sachez le vous passez à coté de qqch de magnifique et de naturel, arrêt de faire les égoïstes à penser qu'à soit!

Les derniers commentaires

  • voilà voilà le 06.06.2019 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais

    Depuis 98 mort de J-P Delamuraz, suis udc, la honte aujourd'hui et je m'en excuse. N'ai plus envie de voter, qui me rallume la mèche?? Pas udc, PLR, jean-Marc richard... marre de marre. N'y de gauche...

  • Dom le 03.06.2019 00:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas d'égalité, pas de salaire égal

    une femme bosse jusqu'à 64 ans, pas d'armée et des semaines de congé maternelle un homme bosse jusqu'à 65 ans, 9 mois d'armée et pas de congé paternel, et après les féministes se plaignent d'un salaire inférieure

    • Lucas le 03.06.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      @Dom

      Les féministes sont celles qui se battent pour le congé paternité si jamais. Et le temps partiel des hommes (avec partage des tâches ménagères), et la garde partagée, etc. Donc ne vous trompez pas de responsable !

    • Thomas le 05.06.2019 13:32 Report dénoncer ce commentaire

      @Dom

      On ne parle pas des femmes là, mais des hommes puisqu'il s'agit du congé PATERNITE.

    • voilà voilà le 06.06.2019 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dom

      Imaginez, payé pour l'armée, plus le congé paternité, 3 semaines, sauf erreur, 16 ou 18 semaines maternité ils faut choisir.. nous n'aurons Jamais gain de cause..??, payer, non, nous payons déjà les 3 jours pour les enfants, les 7 jours maladie. Les 6.- frs des syndicats, enlevez sur notre feuille de salaire, mêmes sans en faire parties, un moment donné faut arrêter, trop demander amène la haine et la révolte, l'Avs ou les pré-retraités qui s'en occupent?? Personne, moi, je m'occupe de mes petits- enfants (4) et de ma mère, vous êtes concernés? Non, ben moi non plus,

    • voilà voilà le 06.06.2019 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dom

      Et mes beaux-fils. S'occupent plus des jeux internet que de leurres propres enfants, donc 1 congé paternité NON,

  • hé hé le 02.06.2019 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Congé parental

    Pourquoi pas un congé parental de 400 jours à se répartir entre les deux parents sur une durée de 5 ans pour palier aux absences professionnelles dûes aux enfants (maladies, accidents et autres absences )?

    • voilà voilà le 06.06.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @hé hé

      Et qui paient ?? Les actifs paient déjà beaucoup, armée, ass maternité, 3jours par mois de congés pour les enfants malades, les futurs retraités paient encore plus, les retraités aussi ?? Pour Les étudiants, tout le monde paient pour eux... qui veux payer pour encore un congé paternité?? Moi, j'ai vraiment plus les moyens. Les impôts cette année m'ont tout pris, dommage....

  • Fou le 27.05.2019 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bah c'est sûr qu'ils vont dire NON, ça coûte trop cher pour eux (qui peuvent se payer des nounous sans problèmes quand ils ont des gosses). MAIS par contre jeter de l'argent dans des choses inutiles alors ça ils savent faire, on peut pas leur enlever ce talent :(

  • Pluche le 25.05.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lucidité

    De temps en temps un peu de "lucidité" de la part du CF ça fait plaisir... ( attention la volée de bois vert)...